30 mars 2016

Plateforme Etat-Régions : une avancée pour la croissance et l’emploi

30-03-2016-Emploi-Etat-Regions-141Ce mercredi 30 mars 2016, Manuel Valls, Premier Ministre, et Philippe Richert, Président de l’Association des Régions de France, ont cosigné une plateforme Etat-Régions afin d’impulser ensemble une nouvelle dynamique pour l’emploi et le développement économique.

« Les Régions sont désormais incontournables sur les territoires en matière de formation, d’apprentissage, d’emploi et de développement économique. De ce fait, l’Etat doit travailler en partenariat avec elles sur ces domaines. C’est pourquoi il a été fait le choix de mettre en place une plateforme commune afin de mener ensemble la bataille pour l’emploi. C’est une grande avancée dans la relation Etat/Régions, et un pas vers une décentralisation accrue garante d’une meilleure efficacité des politiques publiques dans notre pays», a réagi Philippe RICHERT, Président de l’ARF.

L’Etat, dans le cadre de la nouvelle donne Etat-Régions annoncée par le Premier Ministre et le Président de l’ARF le 2 février dernier, , avait fait un premier pas en leur confiant le pilotage du plan 500 000 actions de formations pour les chômeurs. Plusieurs Régions se sont déjà engagées dans ce plan d’urgence.

Aujourd’hui c’est une nouvelle étape qui est franchie avec la signature de cette Plateforme commune qui décline concrètement les lignes de partage, les complémentarités entre l’Etat les Régions, et favorise le droit aux expérimentations locales pour être plus efficace en matière de lutte contre le chômage.

Plus d’autonomie fiscale pour les Régions

Dans la perspective du Projet de loi de finances 2017, le principe de redonner davantage d’autonomie fiscale aux Régions a également été acté.

La plateforme comporte trois volets:

  • Emploi
  • Apprentissage et enseignement professionnel
  • Economie

Elle développe les engagements de l’Etat et des Régions pour trouver des solutions pragmatiques pour relancer l’emploi dans notre pays.

Les Régions, par la voix de l’ARF, se réjouissent de cette avancée qui est une première dans la relation Etat/Régions. Elle doit se concrétiser par un dialogue permanent et plus équilibré avec l’Etat avant toute prise de décision impactant leurs politiques publiques et/ou leurs ressources.

 

Partager cet article :

About joséphine Lepicard

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *