dimanche 22 septembre 2019
8 mars 2019

Bretagne: une rencontre pour encourager les femmes à s’engager

À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, l’État, la Région Bretagne et l’association « Elles aussi », aux côtés d’autres partenaires, organisaient le 8 mars une rencontre régionale.

Intitulée « Parité 2020 : Citoyenne aujourd’hui, maire demain ? », cette rencontre avait pour objectif de comprendre la faible présence des femmes maires et faire progresser ce chiffre lors du scrutin de 2020. En Mars 2014, 16 % de femmes ont été élues maires à l’issue des élections municipales et 6,8% présidentes d’intercommunalités en Bretagne.

La Région Bretagne et ses partenaires* ont mené une recherche-action en 2017-2018 : Plus de 734 élues locales bretonnes, maires, adjointes, conseillères municipales ont répondu à une interview. Cette enquête qualitative a permis d’identifier les freins et leviers pour l’accès des femmes à la fonction de maire, et le rapport qui en découle formule différentes préconisations, sur la base desquelles un plan d’action a été élaboré en partenariat avec les acteurs territoriaux.

C’est à l’occasion de l’événement organisé le 8 mars, pour la journée internationale des droits des femmes que cette enquête a été présentée sous l’égide de la préfète de région et du président du Conseil régional. Destinée aux élus et élues ainsi qu’aux citoyens et citoyennes de Bretagne, cette rencontre visait à donner envie aux femmes de s’engager et d’accéder à des responsabilités au sein des exécutifs locaux jusqu’à la responsabilité de maire.

* L’État (Préfecture de Région / Direction régionale aux droits des femmes et à l’égalité), l’Association “Elles aussi”,l’Université Rennes 2, Sciences Po Rennes, les associations des maires de France (AMF) et associations des maires ruraux de France (AMRF) des quatre départements bretons et l’ARIC.

Faire de l’égalité femmes-hommes une réalité

La Région Bretagne a choisi d’affirmer sa responsabilité publique et politique en faveur de l’égalité femmes/hommes et contre toutes les discriminations qui s’exercent dans le domaine professionnel. C’est donc dans tous ses champs d’action (économie et emploi, formation, lycées, transports…) qu’elle agit pour faire concrètement progresser cette priorité, passer de l’égalité de droit à l’égalité de fait.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email