lundi 11 décembre 2017
30 novembre 2017

Pays de la Loire: plus de 30.200 apprentis

Pour la première fois depuis 10 ans, le nombre de Ligériens en apprentissage a dépassé la barre des 30 000. Les années 2016 et 2017 ont permis d’inverser la courbe et d’augmenter de 11 % le nombre d’apprentis. Cette progression concerne tous les départements et tous les niveaux de formation (de CAP à bac + 5). Elle est le fruit du Plan de relance initié par la Région depuis près de deux ans.

La rentrée 2017 a été marquée par une progression de 6,6 % du nombre des apprentis en Pays de la Loire. Une hausse qui intervient après celle de 4,7 %, enregistrée l’année dernière. Au total, 30 200 jeunes Ligériens suivent actuellement ces formations par alternance, pré-apprentissage et apprentissage. Un chiffre qui permet à la Région de se hisser au premier rang des Régions françaises métropolitaines en nombre d’apprentis parmi la population active.

Une large mobilisation

« Ce résultat est le fruit du mouvement impulsé dès le premier “Grenelle” de l’apprentissage », souligne Christelle Morançais, présidente du Conseil régional. « 7 priorités et 30 mesures ont été définies dans notre Plan de relance régional adopté en 2016. L’objectif est de favoriser l’alternance qui constitue un formidable tremplin pour l’emploi. Sept apprentis sur dix trouvent du travail six mois après la fin de leur formation ! Tous les acteurs du secteur, élus et services régionaux, centres de formation des apprentis (CFA), chambres consulaires… sont mobilisés pour la réussite de ce plan. »

Pour coller au plus près des besoins des entreprises ligériennes, l’offre de formation évolue. Ainsi, quatre-vingt-dix nouvelles formations ont été ouvertes lors de la dernière rentrée. La Région a également lancé cette année une expérimentation en relevant l’âge d’accès à l’apprentissage au-delà de 25 ans. Une innovation qui profite déjà à 172 jeunes de 26 à 30 ans.

Aujourd’hui, 90 % des mesures du Plan de relance sont déjà actives. Parmi elles, le portail dédié à l’apprentissage. « Il s’adresse aux apprentis et à leur famille, mais aussi aux entreprises », précise Christelle Morançais. « C’est un excellent outil de mise en relation. Après six mois de fonctionnement, 800 offres publiées sur le portail sont déjà pourvues. »

Les fruits du Plan de relance

Dès 2018, l’ensemble des mesures du Plan de relance seront en place. « Un Apprentibus débutera sa mission dès le début de l’année », détaille André Martin, vice-président au Conseil régional en charge de la commission Emploi, apprentissage, formation professionnelle et insertion. « Cet Apprentibus s’installera régulièrement au cœur des établissements scolaires ou aux abords de salons de l’orientation pour diffuser l’information auprès des jeunes. »
Plusieurs grandes mesures restent à décliner en 2018. Parmi elles, l’accompagnement des jeunes en amont, dans leur phase de pré-apprentissage, ainsi que l’instauration d’un label destiné aux entreprises exemplaires en matière d’embauche d’apprentis.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email