mercredi 13 décembre 2017
16 décembre 2016

Bretagne: une conférence bretonne de la biodiversité

Bretagne, région, biodiversité, conférence, environnementÀ l’heure où près de 200 États sont réunis à Cancùn au Mexique pour la COP 13 biodiversité, la Région Bretagne et l’État créent une Conférence bretonne de la biodiversité. Elle réunira tous les acteurs de la biodiversité pour mener ensemble une action innovante dans ce domaine.

Logement, transports, énergie alimentation… : La loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages (adoptée en août dernier), souligne la nécessité d’une volonté politique globale pour impulser des changements individuels et collectifs dans des modes de vie responsables de la disparition continue d’espèces et d’écosystèmes. Riche d’un patrimoine naturel exceptionnel, la Bretagne méritait une instance spécifique pour coordonner une action de préservation de sa biodiversité. Ce sera le rôle de la « Conférence bretonne de la biodiversité ».À l’image des conférences bretonnes de l’eau, de l’énergie ou mer & littoral, cette instance regroupera toutes les parties prenantes pour traiter l’ensemble des questions relatives à la biodiversité (voir encadré).

Les premiers axes d’action

Elle s’est réunie pour la première fois cette semaine à Rennes. Ses premiers travaux porteront sur la mise en oeuvre du Schéma régional de cohérence écologique (SRCE) à poursuivre, son articulation avec la gouvernance de l’eau et avec les enjeux de biodiversité marine, le respect des milieux naturels et des espèces dans les opérations d’aménagement. Elle s’est aussi penchée sur les missions que pourraient porter un réseau régional de la biodiversité, en articulation avec la nouvelle Agence française de la biodiversité qui démarrera ses activités le 1er janvier 2017.

Qui sont les acteurs de la biodiversité ?

La Conférence bretonne de la biodiversité réunira désormais l’ensemble des acteurs impliqués, à un titre ou un autre, dans la préservation et la valorisation de la biodiversité. Ils sont nombreux en Bretagne : collectivités, associations naturalistes et d’éducation à l’environnement, scientifiques, acteurs socio-économiques (chambres d’agriculture et syndicats agricoles, comité des pêches et fédérations de pêche et chasse…), représentants des établissements publics de l’eau et des bassins versants… Objectif : créer une dynamique collective pour imaginer ensemble des actions innovantes.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email