mardi 12 décembre 2017
18 janvier 2017

Martinique: un cyclotron pour mieux traiter les cancers

Martinique, collectivité, santé, cyclotron, hôpital, Alfred Marie-Jeanne, présidentCe lundi 16 janvier 2017, le CHUM et la Collectivité Territoriale de Martinique ont signé la convention de financement du cyclotron, en présence de représentants de l’OECO et du Centre de traitement des Cancers d’Antigua & Barbuda (The Cancer Centre Eastern Caribbean). Le Centre hospitalier, maître d’ouvrage de l’opération, reçoit ainsi une subvention de 11 602 080 € octroyée par la Collectivité Territoriale de Martinique, dans la droite ligne des engagements pris par Alfred Marie-Jeanne auprès des Ministères des Affaires Sociales et des Outre-Mer.

Un espoir devenu réalité

Cette signature, en présence de représentants de l’OECO et du Centre de traitement des Cancers d’Antigua & Barbuda (The Cancer Centre Eastern Caribbean), marque officiellement le lancement de l’opération d’acquisition et d’installation du Cyclotron en Martinique.

Face à la prévalence des cancers en Martinique et dans les autres îles de la Caraïbe, il était nécessaire de doter les pays de notre région d’un équipement performant en matière de médecine nucléaire. C’est pourquoi la Collectivité prend en charge à 100% l’acquisition du cyclotron et la construction du bâtiment qui l’accueillera, tandis que l’Etat finance de son côté le TEP SCAN, un équipement complémentaire indispensable au cyclotron.

Ce projet, tant attendu par la population et la communauté médicale, facilitera l’accès à des soins de qualité, aux martiniquais et aux voisins caribéens; permettra de garantir une sécurité sanitaire et de rassembler les professionnels de santé autour d’axes de collaboration scientifique, de recherche en cancérologie et imagerie fonctionnelle au sein de la Caraïbe.

Un comité de pilotage est d’ores et déjà en place, composé de l’Agence Régionale de Santé (ARS), du CHUM (Centre Hospitalier et Universitaire de Martinique), de la CGSS (Caisse Générale de Sécurité Sociale) et de la Collectivité Territoriale de Martinique.

Un cyclotron pour la Caraïbe

Le comité de pilotage a fait le choix d’installer un outil optimal capable de produire tous les radio-isotopes nécessaires au fonctionnement des hôpitaux de la Caraïbe et à la recherche biomédicale. C’est donc un cyclotron de 110m², d’une puissance de moyenne énergie 15-18 Mev, avec une ciblerie, qui a été retenu. Cette solution garantit ainsi un accès immédiat aux moyens modernes de diagnostic et de traitement du cancer disponibles en Martinique.

Nous pourrons non seulement accueillir à Fort de France des patients des iles de la Caraïbe qui ne disposent pas de cette technique, mais nous serons également en mesure de fournir la Guadeloupe en cas de panne ou de maintenance prolongée de leur cyclotron, ainsi que les autres iles souhaitant disposer d’un équipement TEP (La Barbade, Antigua..).

Le complexe d’environ 1000 m² sera installé sur le site de la Meynard, et accueillera le cyclotron, le laboratoire de radiochimie et le service de médecine nucléaire. Il devrait être opérationnel en décembre 2018.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email