mercredi 19 décembre 2018
18 juillet 2018

Grand Est: la Région expérimente les rames Régiolis hybrides

Rame Regiolis atelier Alstom

La Région Grand Est, chef de file des transports et de la mobilité, maintient son effort dans la modernisation du matériel roulant ferroviaire TER et investit dans l’acquisition de 40 rames Régiolis bimodes (électriques et diesel).

L’hybridation des rames Régiolis apparaît ainsi comme une solution d’avenir et prometteuse qui permettra des gains très importants à court terme (de l’ordre de 20% sur la consommation d’énergie) en récupérant et en réutilisant l’énergie du freinage dont la perte constitue un déficit important d’énergie consommée par les TER.

Dans ce souci de maîtrise des coûts du transport ferroviaire, la Région Grand Est participe activement aux réflexions menées dans le cadre des programmes de recherche d’Alstom et SNCF Mobilités. Ainsi, cet investissement s’inscrit dans la continuité des efforts importants consentis par la Région Grand Est pour que le réseau de transport ferroviaire régional de voyageurs puisse disposer d’une offre de service performante, économe en énergie et à faible empreinte carbone.

Comme la Région Grand Est, la Nouvelle Aquitaine et l’Occitanie ont fait part de leur intérêt et de leur volonté de participer à ce projet et d’apporter chacun une subvention de 3 millions d’euros à ce projet.

La durée prévisionnelle de l’expérimentation est de 44 mois, dont 15 mois nécessitant la mise à disposition du démonstrateur pour son équipement et les essais, le démonstrateur étant une rame hybride de pré-série. L’intégration des équipements sera réalisée sur le site industriel d’Alstom à Reichshoffen.

L’article Transports : la Région expérimente les rames Régiolis hybrides est apparu en premier sur GrandEst.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email