vendredi 19 octobre 2018
29 janvier 2018

Bourgogne-Franche-Comté: transfert du CREPS, une première nationale

Transfert du CREPS : une première nationale en Bourgogne-Franche-Comté

Laura Flessel, ministre des Sports, était à Dijon, mardi 16 janvier 2018, pour signer avec Laëtitia Martinez, vice-présidente de la Région en charge des sports, et Pascal Bonnetain, directeur du CREPS, la première convention tripartite d’objectifs et de moyens suite au transfert du CREPS.

La loi NOTRe du 7 août 2015 a transféré aux Régions, à compter du 1er janvier 2016, la propriété des centres de ressources, d’expertise et de performance sportive (CREPS). Pour concrétiser ce transfert, la Bourgogne-Franche-Comté a été la première Région à signer mardi 16 janvier une convention d’objectifs et de moyens avec la ministre des Sports. Cette signature fut l’occasion pour Laëtitia Martinez de rappeler la politique sportive régionale ambitieuse menée sur l’ensemble du territoire, avec l’appui du CREPS. Elle s’est également félicitée de l’excellent travail mené en lien étroit avec les services de l’Etat.

Etude sur le sport de haut niveau
Forte des ressources que constituent le CREPS (21), le pôle des Montboucons à Besançon (25), et le site du Centre national de ski nordique et de moyenne montagne (CNSNMM) à Prémanon (39), la Région Bourgogne-Franche-Comté a choisi de s’appuyer sur ses nouvelles compétences pour mener une étude d’envergure sur le sport de haut niveau, qui doit être désormais envisagé dans la perspective d’une mobilisation des ressources et des talents régionaux avec à l’horizon les Jeux olympiques de Paris 2024. Cette réflexion s’inscrit par ailleurs dans le cadre plus large de l’engagement affirmé de la Région autour des valeurs de fraternité et en faveur du vivre ensemble.
Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email