vendredi 13 décembre 2019
26 novembre 2019

Sud: un cloître pionnier dans l’entrepreneuriat social

Sud, Provence-Alpes-Côte d'Azur, cloître, Marseille, Apprentis d'Auteuil, soclal, entrepreneuriat, Europe, fonds, FEDERUn ancien monastère situé dans les quartiers Nord de Marseille, propriété de la Fondation des Apprentis d’Auteuil, a ressuscité grâce au fonds FEDER : les fonds européens de développement régional, pilotés par la Région Sud. Le couvent rénové accueille 250 jeunes en formation dans une dizaine d’entreprises de l’économie sociale et solidaire.

On se demande souvent à quoi sert l’Europe ? Pourtant, sur tout notre territoire régional, de plus en plus de réalisations voient le jour, ces dernières années, grâce aux fonds européens et aides décrochées auprès de l’UE par les collectivités les mieux organisées dans ce sens. Et sous l’impulsion de son président, Renaud Muselier, la Région Sud vient une nouvelle fois de frapper fort dans le domaine en faisant concrétiser un projet d’envergure.

Un grand pôle d’innovation sociale où associations et entreprises référentes de l’économie sociale et solidaire collaborent pour former et insérer chaque année 250 jeunes issus des arrondissements les plus pauvres de Marseille. Un projet symbolique et exemplaire, porté par des entreprises « à la forte fibre sociale et formatrice », dont l’objectif commun s’est traduit dans une charte : « former chaque année dans les métiers en tension et d’avenir un maximum de jeunes issus des quartiers les plus populaires de la capitale provençale. »

Restauration, agriculture et numérique: filières de formation les plus représentées

Au milieu d’un domaine boisé de six hectares, en plein cœur du quartier de Saint-Jérôme (13e arrondissement), l’ambition du Cloître est ainsi d’attirer les entreprises désireuses de s’engager dans l’insertion professionnelle et la formation de jeunes. Les filières les plus représentées dans l’ancien monastère sont la restauration, l’agriculture et le numérique, et ce grâce à la présence, déjà, de 12 entreprises. Depuis 2 ans, 4 000 des 6 000 m² du bâtiment ont ainsi été rénovés pour y accueillir l’antenne locale de l’Ecole Simplon, proposant des formations courtes aux métiers du numérique, une grande ferme urbaine alimentant de grands restaurants marseillais, L2Phone pour les métiers de la relation clients, ou encore le restaurant : Les Jardins du Cloître.

Un grand laboratoire de l’innovation sociale

Né d’une association entre la Fondation des Apprentis d’Auteuil, reconnue d’utilité publique, et de plusieurs entrepreneurs sociaux ou dirigeants de grands groupes, le projet ambitieux doit apprendre à travailler à plusieurs centaines de jeunes, chaque année, suivant différentes formules : formations de longue durée, stages, CDD et CDI.

Jeudi 21 novembre, Marc Lemaître, directeur général à la politique régionale et urbaine de la Commission européenne, a visité les installations du Cloître pour longuement rencontrer toute l’équipe de direction, les formateurs, et les jeunes en formation bénéficiaires des dispositifs mis en œuvre dans ce grand laboratoire de l’innovation sociale.

Pour engager les travaux nécessaires à cette reconversion, ce sont en tout 3,5 millions d’€ qui ont été investis conjointement par la Fondation des Apprentis d’Auteuil et l’Union Européenne avec la participation du Fonds Régional de Développement Economique : FEDER Région Sud.

consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email