mercredi 19 septembre 2018
18 janvier 2018

Bourgogne-Franche-Comté: soutien au développement de la filière agroalimentaire

Soutien au développement de la filière agroalimentaire

Le premier comité d’orientation régional de l’agroalimentaire en Bourgogne-Franche-Comté s’est tenu mardi 9 janvier 2018 à Dijon.

Eric Pierrat, secrétaire général pour les affaires régionales, Sophie Fonquernie, vice-présidente de la Région à l’agriculture, l’agroalimentaire et la viticulture et Jean-Claude Lagrange, vice-président de la Région au développement économique et nouvelle croissance et à l’emploi et l’ensemble des membres du comité d’orientation régional de l’agroalimentaire* se sont retrouvés pour la première fois au conseil régional à Dijon. Cette structure est née d’une volonté commune de construire une filière industrie agroalimentaire porteuse d’attractivité et créatrice d’emploi. Avec près de 25 500 salariés, soit 13 % des emplois industriels de la région, c’est le troisième secteur pour l’emploi industriel en Bourgogne-Franche-Comté. Pour autant son potentiel de développement est considérable ainsi que les marges de progression : plus de la moitié des PME agroalimentaires régionales exportent en effet peu.

Feuille de route partagée
Après le séminaire des 31 août et 1er septembre derniers qui a regroupé industriels agroalimentaires et principaux acteurs de la filière, une feuille de route partagée a été établie. Elle définit dix actions prioritaires en réponse aux enjeux d’emploi, d’export et de compétitivité, déclinées en huit thématiques : l’intelligence collaborative, l’internationalisation, les compétences et ressources humaines, l’attractivité, la transformation numérique des entreprises, la performance industrielle, la transition écologique et solidaire, la R&D et l’innovation.
L’ambition du comité d’orientation régional de l’agroalimentaire est de s’appuyer sur cette feuille de route pour partager une vision commune des enjeux et orientations des actions de la filière et coordonner les actions entre les structures agroalimentaires (tendre vers la mutualisation de moyens), afin de proposer une offre de services efficace pour les entreprises.

* Composition du comité : l’Etat, les collectivités dont la Région, l’AER, les représentants des professionnels de la filière agroalimentaire de Bourgogne-Franche-Comté, les organismes de la formation et de la recherche, les chambres consulaires.

 

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email