lundi 28 septembre 2020
2 mars 2020

Grand Est: signature d’une charte pour le développement durable des biocarburants

En signant une charte pour le Développement Durable des biocarburants avec les acteurs de la filière, dans le cadre du Salon International de l’Agriculture, la Région Grand Est pose les bases pour une véritable alternative aux carburants fossiles et contribue à la transition énergétique des territoires.

Favoriser l’écosystème durable des biocarburants

Les objectifs de cette signature sont multiples, elle vise à :

  • développer la filière en intégrant les problématiques environnementales, économiques, agricoles et logistiques,
  • contribuer à la création d’outils techniques, financiers et d’accompagnement afin de favoriser l’émergence de nouveaux projets de production de biocarburants et de nouveaux points d’avitaillement des véhicules,
  • structurer la filière et accompagner son développement en se basant sur les compétences respectives de chaque acteur dans une logique de coopération sur l’ensemble de la chaîne de valeur, de la production à l’utilisation finale.

Le développement de la filière constitue un enjeu important pour le Grand Est, la filière betteravière y étant très présente.

Faire rouler le Grand Est au bioéthanol

La Région Grand Est a mis en place une aide pour accompagner 10 000 ménages du Grand Est souhaitant convertir leur véhicule au carburant bioéthanol. Depuis sa mise en place, cette aide se traduisait par une prise en charge de 50 % du coût du dispositif de conversion dans la limite de 250 €.
L’objectif est d’apporter une réponse durable à la crise des carburants. Le passage au bioéthanol permet aux usagers de réduire le budget carburant de 35 à 45% et de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 70%.
Désormais, pour 1 € les habitants de la région pourront convertir leur véhicule essence au bioéthanol.

En savoir plus sur ce dispositif

En septembre 2019, Jean Rottner a déjà confirmé son soutien à la filière en transformant la flotte de véhicules de la collectivité pour lui permettre de rouler au bioéthanol.

Contribuons ensemble à un écosystème durable des biocarburants, de la production à la consommation dans les territoires du Grand Est.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email