lundi 24 septembre 2018
28 août 2018

Grand Est : signature du Pacte Offensive Croissance Emploi (POCE) avec l’Eurométropole de Strasbourg

La Région Grand Est et l’Eurométropole de Strasbourg ont signé le Pacte Offensive Croissance Emploi (POCE) le mardi 28 août au Pôle d’Innovation API, au sein du laboratoire des sciences de l’ingénieur, de l’informatique et de l’imagerie Icube et de l’entreprise Novalix, à Illkirch-Graffenstaden, en présence d’élus régionaux.

 

Qu’est-ce que le POCE ?

Le POCE s’inscrit dans la stratégie de développement économique de la Région (SRDEII), la stratégie d’aménagement du territoire (SRADDET) et de la formation professionnelle continue (CPRDFOP – Performance Grand Est) et a vocation à développer l’attractivité économique et industrielle du territoire. Par ailleurs, la POCE prend en compte les besoins du territoire et ses spécificités. Le POCE Eurométropole a pour objectif de redynamiser la croissance économique et l’emploi et la compétitivité des entreprises.

« Ce pacte vient renforcer les relations de longue date qu’entretient la Région avec l’Eurométropole de Strasbourg. Je suis heureux de pouvoir compter sur les forces vives de notre territoire afin que, tous ensemble, collectivités, entrepreneurs, start-ups, chercheurs, nous puissions oeuvrer à faire de la métropole de Strasbourg, une référence en matière d’innovation, de santé, d’emploi et de coopération transfrontalière » Jean Rottner.

 

Les thématiques structurantes et les projets phares du POCE

Le POCE de l’Eurométropole de Strasbourg renforce les démarches partenariales déjà engagées entre la Région et l’Eurométropole, reconnaît l’excellence de ce territoire en matière de recherche académique et d’innovation dans des domaines stratégiques de développement, et booste l’attractivité économique de l’Eurométropole ainsi que la performance de son tissu économique au service d’un entreprenariat dynamique et solidaire.

Des projets prioritaires dans les domaines :

  • de la santé et des technologies médicales : projet de construction d’un Technoparc de 30 000 m3 permettant l’accueil d’entreprises dites de technologies, projet de création d’un institut pour les maladies à médiation immune…,
  • de l’innovation : accompagnement des start-ups avec, entre autres, la reconversion de la Manufacture des Tabacs en haut-lieu emblématique de l’entrepreneuriat innovant pour les jeunes entreprises, développement et amélioration la French Tech…,
  • des équipements métropolitains : construction d’un nouveau Parc des Expositions,  agrandissement du Rhenus sport, restructuration et rénovation du stade de la Meinau,
  • Des mobilités durables : projet d’organisation des déplacements en seconde couronne de Strasbourg et au-delà afin de faciliter les déplacements des salariés et de désengorger les flux, construction d’un Réseau Express Métropolitain ferroviaire et routier à dimension transfrontalière,
  • de l’industrie du futur : extension de l’Ecologie Industrielle Territoriale (EIT) sur un second secteur de l’Eurométropole, création d’un pôle numérique au parc d’innovation d’Illkirch…
  • de la coopération transfrontalière avec le soutien au quartier d’affaires Archipel-Wacken et au Campus européen,
  • de l’emploi transfrontalier : développement du marché du travail transfrontalier et des actions de formations pour les entreprises.

 La coordination, la coopération et l’efficacité de l’action publique

Afin de mener à bien les différents projets structurants, la Région Grand Est et l’Eurométropole de Strasbourg s’engagent à :

  • Optimiser une offre de service territoriale : proposer aux entreprises une offre territoriale d’accompagnement lisible, efficace et coordonnée via l’animation du réseau d’acteurs (formations, rencontres, etc.).
  • Renforcer la coordination notamment en matière d’événements et de salons et de promotion croisée des dispositifs de soutien auprès des entreprises du territoire.
  • Jouer la carte de la coopération inter-territoriale.

 

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email