lundi 17 décembre 2018
14 juin 2018

La Réunion : le Très Haut Débit pour toute l’île

Lancé début 2013, le plan “France très haut débit “, vise à couvrir l’intégralité du territoire en très haut débit d’ici 2022 pour proposer un accès internet performant aux particuliers, aux entreprises et aux collectivités. Avec environ 11 000 prises reliées au réseau en fibres optiques par moi, la vitesse de déploiement à la Réunion est 4 à 5 fois supérieure à la moyenne nationale.

 

Afin de garantir l’accès au Très Haut Débit (THD) aux Réunionnais, où qu’il se trouvent, mais aussi d’équiper tout le territoire en débits nécessaires à l’accès à de nouveaux services et aux usagers de demain, il est nécessaire de remplacer le réseau téléphonique historique, limité, par un réseau en fibre optique. Le développement des réseaux (THD) est devenu indispensable au désenclavement numérique et à la compétitivité du territoire réunionnais.

Fin avril, la Commission Régionale de Stratégie Numérique (CRSN) s’est tenue à l’Hôtel de Région, sous l’autorité de la collectivité et de l’État. Son objectif est de coordonner les déploiements privés et publics afin de garantir que tous les citoyens disposeront d’un accès très haut débit à terme, où qu’il se trouve sur le territoire, y compris dans les hauts.

Pour rappel, dans le cadre du Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique (2016), les opérateurs privés avaient été appelés à se positionner sur la construction du réseau fibre optique et à faire part de leurs intentions de déploiement par commune. Ce découpage, ainsi que le calendrier de déploiement, a fait l’objet d’une convention d’engagement conjointement signée entre les opérateurs privés, les communes, l’État et la Région.

Ainsi, 18 communes ont fait l’objet d’intention de déploiement de la part des opérateurs privés. Elles devraient être totalement couvertes avant 2020 (les premières dès 2018).

Afin de ne pas accentuer la fracture numérique du territoire et par soucis d’égalité pour tous les Réunionnais, la collectivité a créé une régie numérique pour intervenir dans les zones non rentables. Les villes concernées : Salazie, Cilaos, Sainte-Rose, Saint-Philippe, Entre-Deux, les Avirons.

Cette CRSN a permis de marquer le dynamisme des déploiements THD à La Réunion poussé par une forte concurrence entre les opérateurs, au bénéfice des usagers. Au 31 décembre 2017, près de la moitié des foyers réunionnais sont éligibles à la fibre optique. Les opérateurs ont confirmé leurs engagements à terminer les déploiements avant fin 2020, tout comme la Région Réunion, qui déploiera la fibre dans les zones les moins rentables. Lors de cette commission, il a été rappelé à tous les opérateurs la nécessité d’éviter la superposition des réseaux. Ces investissements inefficaces réduisent la capacité des opérateurs à respecter leurs engagements et à garantir l’accès de tous à la fibre.

À l’horizon 2020, tous les foyers réunionnais seront éligibles à la fibre optique faisant de La Réunion la première région française intégralement couverte en fibres optiques.

“L’enjeu est d’établir une cohérence dans le développement du numérique à la Réunion, s’assurer d’’une couverture homogène sur le territoire et établir ainsi une bonne articulation du réseau sur l’île.” Vincent Payet, Vice-Président Région Réunion, délégué au numérique

 

Consulter l’article

Partager cet article :

About Anaïs GAUTREAU

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *