vendredi 13 décembre 2019
2 décembre 2019

La Réunion : l’Économie Circulaire, tous solidaires !

Le concours « L’économie circulaire à La Réunion : tous solidaires !  », réalisé conjointement par La Région Réunion et le Rectorat (Académie de La Réunion) a pour objectif principal de sensibiliser les lycéens à la notion d’économie circulaire.

La loi NOTRe confère aux Régions un rôle majeur dans le champ de l’économie circulaire, par l’élaboration d’un plan d’actions régional.

Le concept d’économie circulaire a été promu par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte du 17 août 2015. Cette loi reconnaît la transition vers une économie circulaire comme un objectif national et comme l’un des piliers du développement durable : l’objectif étant de passer d’une économie linéaire « produire, consommer, jeter » à une économie circulaire « de la conception des produits à leur recyclage ». L’économie circulaire est un concept économique qui s’inscrit dans le cadre du développement durable et qui s’inspire notamment des notions d’économie verte, d’économie de l’usage, de l’économie de la performance et de l’écologie industrielle (laquelle veut notamment que le déchet d’une industrie soit recyclé en matière première d’une autre industrie ou de la même). Cette nouvelle économie de l’usage prônant le réemploi, le recyclage ou la valorisation des biens et des matériaux permet le développement de nouvelles structures locales de proximité, créant ainsi de nouveaux emplois de proximité. Ces nouveaux modes de consommation, ces changements de comportement alliant la prise de conscience de la nécessité de l’économie des ressources et d’une consommation responsable permet le développement de nouvelles filières locales créatrices elles-aussi de nouveaux emplois.

Au niveau local, le plan régional de prévention et de gestion des déchets ainsi que le plan d’actions en faveur de l’économie circulaire sont en cours d’élaboration, intégrant le scénario « zéro déchet » à l’horizon 2030. Le zéro déchet, est une démarche globale visant à réduire à la source la production de déchets. Il s’agit d’intervenir à trois niveaux : produire sobrement (via l’éco-conception notamment), optimiser et allonger l’usage (via l’économie du partage, le réemploi par exemple) et en dernier lieu préserver la matière (grâce au compostage ou au recyclage).

La Région est pour sa part, totalement engagée dans les dynamiques conduisant à soutenir toutes les dimensions de l’économie circulaire. Dans ce contexte, il s’agit notamment d’accompagner la transformation des entreprises, les démarches de sensibilisation et de communication vers l’économie circulaire, pour une prise de conscience des changements de comportement.

RÈGLEMENT DU CONCOURS

Le concours « L’économie circulaire à La Réunion : tous solidaires ! »

ARTICLE  : Organisateurs

La Région Réunion organise en partenariat avec le Rectorat, un concours intitulé :
« L’économie circulaire à La Réunion : tous solidaires !

Pour tout renseignement, veuillez contacter :
- la Direction de l’Education de la Région Réunionpar courrier électronique à : en mettant en objet : Concours EDD-Economie circulaire

ARTICLE : Conditions de participation

Le concours « Economie circulaire à La Réunion : tous solidaires ! » est ouvert à tous les élèves scolarisés dans un lycée à La Réunion, sans limite d’âge ni de nationalité. La participation au concours peut se faire en groupe ou par classe.

ARTICLE  : Objectif

L’objectif principal du concours est de contribuer à la promotion d’une prise de conscience de développement solidaire, humaniste, basé sur la sobriété énergétique, une extrême rationalisation des matières premières et manufacturées de manière à les réparer – les réutiliser – les recycler, une relocalisation de la production en vue d’utiliser les ressources territoriales pour réduire la quantité de déchets produits et de réduire le transport, la fin de l’obsolescence programmée.

En 2015, ont été produits à La Réunion environ 2 millions de tonnes de déchets inertes, 700 000 tonnes de déchets non dangereux non organiques, 1,6 millions de tonnes de déchets organiques et 8 000 tonnes de déchets dangereux. A La Réunion c’est en moyenne 400 000 tonnes par an de déchets non dangereux qui sont enfouis au sein des 2 installations de l’île.

1. L’EXTRACTION / EXPLOITATION ET ACHATS DURABLES vise à préserver les ressources et à effectuer des achats responsables en limitant les rebuts d’exploitations et les impacts environnementaux ;


2. L’ÉCOCONCEPTION DES PRODUITS ET DES PROCÉDÉS vise dès la conception d’un procédé, d’un bien ou d’un service à prendre en compte l’ensemble de son cycle de vie en minimisant les impacts environnementaux ;


3. L’ÉCOLOGIE INDUSTRIELLE ET TERRITORIALE OU SYMBIOSE INDUSTRIELLE, constitue un mode d’organisation qui optimise les échanges de flux ou la mutualisation des besoins ;


4. L’ÉCONOMIE DE FONCTIONNALITÉprivilégie l’usage à la possession et tend ainsi à vendre des services liés aux produits plutôt que des produits eux-mêmes ;


5. LA CONSOMMATION RESPONSABLE (achat, consommation collaborative, utilisation) conduit l’acheteur à effectuer son choix en prenant en compte des impacts environnementaux à toutes les étapes du cycle de vie du produit, bien ou service ;


6. L’ALLONGEMENT DE LA DURÉE D’USAGE(réemploi, réparation et réutilisation) par le consommateur conduit au recours de la réparation, de la vente ou du don d’occasion, ou à l’achat d’occasion ;


7. LE RECYCLAGE(matière et organique) vise à réutiliser les matières premières issues des déchets.

Ce concours valorise ainsi la démarche active et collaborative des élèves, par la sélection de projets d’équipes d’élèves et d’enseignants.

Il permet aux lycéens de présenter tout projet relatif à l’économie circulaire, que ce soit maquette, simulation numérique, exploitation de donnée, etc.

Le projet sera présenté par un groupe d’élèves d’une même classe, de classes différentes ou de niveaux d’enseignement différents. Il devra aborder un ou plusieurs principes clés de l’économie circulaire et s’inscrire ainsi au sein 7 piliers de l’économie circulaire décrits ci-dessus.

 

ARTICLE  : Types de projets attendus et finalités éducatives associées

Le projet, basé sur une démarche de recherche sociétale, scientifique, technologique ou artistique, doit favoriser l’innovation et l’interdisciplinarité en décloisonnant les disciplines scientifiques, humanistes et technologiques. Une ouverture ou un partenariat sur le monde associatif ou de l’entreprise solidaire que ce soit en production ou en service est également fortement encouragée. Le concours doit être considéré comme l’occasion donnée à toute initiative didactique innovante de se voir aider, diffuser et prolonger au niveau académique et régional. La finalité est autant de valoriser des acquis que d’encourager des créations. Le projet présenté peut être déjà inscrit dans un autre concours ou une manifestation spécifique. En tout état de cause, seront privilégiés les projets réalisés en partenariat avec le monde de la science humaine ou de la matière, de l’entreprise (laboratoire de recherche, entreprises et partenaires industriels, institutions liées à la diffusion de la culture scientifique et technique, association…), artistique (hors dessin, image de synthèse, photographie). Les projets pourront aider les élèves à mieux percevoir les enjeux éthiques et sociétaux des activités scientifiques et technologiques liées à la production ou au service à la personne. Ils peuvent par exemple concerner une des étapes du cycle de vie d’un produit (conception, industrialisation, transport, recyclage…). Des savoirs, savoir-faire et savoir- être seront mobilisées pour répondre à une problématique industrielle ou entrepreneuriale. Une attention particulière sera portée à l’approche pragmatique.

ARTICLE : Production demandée

Les projets proposés seront sélectionnés en deux temps et sous deux formats :
- Un format vidéode 3 à 5 minutes mettant en scène la genèse du projet, ses finalités et actions réalisées. Ce support vidéo sera soumis au jury pour une présélection.
- Une présentation orale par les élèves qui en sont les auteurs lors de la cérémonie de la remise des prix. Les modalités de cette présentation seront les suivantes :
- 10 minutes de présentation orale suivies d’un échange de dix minutes maximum,
- 5 orateurs maximum,
- choix des supports de cette présentation laissé à l’initiative des porteurs de projets.

Ces projets et leurs présentations orales gagneront à être intégrés à la réforme des lycées et en particulier à la préparation du « grand oral » pour les lycées généraux et technologiques et du chef-d’oeuvre pour les lycées professionnels.

 

ARTICLE  : Calendrier et étapes

Le concours se déroule en plusieurs étapes :
- Inscription au concours entre le mercredi 20 novembre 2019 et le mardi 17 décembre 2019 et entre le mardi 28 janvier 2020 et le lundi 17 février 2020. Elle se fait en ligne sur le site EDD de l’académie, rubrique « inscription au concours « L’économie circulaire : tous solidaires ! :
https://pedagogie.ac-reunion.fr/edd.html

- Envoi des productions vidéo jusqu’au 30 avril 2020par Metice via FileZ sur le site EDD de l’académie, rubrique production vidéo pour le concours « L’économie circulaire à La Réunion : tous solidaires ! » avec un courriel établissement précisant le titre du projet, les élèves et classes mobilisés, l’identité d’un porteur de projet personnel de direction, d’éducation ou d’enseignement avec son adresse électronique.
> Remise de vidéo sous format MP4 de préférence
> les vidéos peuvent être faites via un Smart phone ou une camera

- Pré-sélection des projets au niveau de chaque académie par un comité de sélection,au cours de la semaine du 25 mai 2020, composé d’enseignants, d’inspecteurs, de membres du Conseil régional.

- Finale académique réunissant les projets sélectionnés et récompensant les 3 meilleurs, le mardi 09 juin 2020. Les établissements participants s’engagent à amener leurs élèves sur le lieu de remise des prix (Domaine Montgaillard – MOCA Saint-Denis).

ARTICLE  : Critères de sélection des productions vidéos

Le jury sélectionnera les productions selon les critères suivants :
- Pertinence de la production par rapport à la promotion et à la mise en oeuvre de l’économie circulaire
- Intérêt scientifique, citoyen et éducatif du projet ;
- Originalité ;
- Créativité ;
- Esthétique, soin apporté à la production vidéo ;
- Respect des consignes du présent règlement sur la production attendue.
- Reproductibilité

ARTICLE  : Composition du jury

Le jury sera composé :
- 2 représentants de la Région,
- 2 représentants du Rectorat en charge de l’éducation au développement durable,
- 2 membres qualifiés du monde de l’éducation et de l’économie circulaire.

Le présent règlement est consultable sur le site Internet de la Région Réunion et sur le site EDD de l’académie de La Réunion : https://pedagogie.ac-reunion.fr/edd.html

Consulter l’article.

 

 

 

Partager cet article :

About souakla

  • Email