mercredi 22 août 2018
29 mars 2018

La Réunion: étudier au Québec, un passeport réussite pour les jeunes

La Région Réunion place la mobilité parmi ses priorités: elle constitue pour les jeunes Réunionnais une voie de poursuite d’études qui correspond à leur projet personnel de formation et d’insertion professionnelle.

En soutenant la mobilité des jeunes Réunionnais vers le Québec au sein du projet « étudier et vivre au Québec », la Région Réunion répond à ses objectifs de promotion de l’excellence éducative et de l’accompagnement pour un accès à l’emploi sur place ou ailleurs, avec les qualifications et les expériences professionnelles ultérieurement acquises.

Suivre des formations aussi bien professionnelles que générales, acquérir des savoir-faire et des postures professionnelles, sont autant d’éléments indispensables pour assurer à la jeunesse réunionnaise une meilleure employabilité et une insertion professionnelle.

Une visio-conférence pour un partage d’expérience

Dans le cadre des ateliers de préparation pour le départ au Québec mis en place pour les futurs partants et leurs familles, les établissements, la collectivité et le ministère québecois organisent une rencontre « numérique » pour échanger avec les étudiants au Québec et les représentants de la communauté éducative.

Cette année, la visioconférence permettra un échange entre :
- des étudiants en formation dans les établissements Québécois de la région Chaudière-Appalaches (Cégep de Beauce-Appalaches et cégep de Thetford)
- des jeunes Réunionnais travaillant au Québec après leurs études en CEGEP
- les 145 jeunes sélectionnés qui iront rejoindre leur établissement d’affectation dans quelques mois au Québec.

 

Cette rencontre a une vocation pédagogique. Elle permet aux jeunes Réunionnais en formation ou en emploi au Québec, de témoigner, partager leur expérience et répondre aux questions portant sur l’accueil, l’adaptation et l’intégration, le vécu et l’intégration professionnelle. Elle permet également aux familles et aux jeunes partants en mobilité de se rencontrer, d’échanger, et de se rassurer avant le départ prévu au mois d’août 2018.

Le projet Québec 2018

En août 2018, 145 étudiants vont rejoindre le Québec afin d’y poursuivre une formation parmi les programmes de formation technique offerts dans les Cégeps.

Parmi les futurs partants :
- 39% sont des néo bacheliers
- 34,5% sont des demandeurs d’emploi
- 18,5% sont des étudiants
- 8% sont déjà en emploi

Une carte de 52 programmes de formation qui évolue chaque année et s’adapte au besoin de la main-d’oeuvre sur le territoire, est proposée par le Québec et offre ainsi les meilleures opportunités d’insertion professionnelle aux jeunes Réunionnais.

Les secteurs les plus demandés sont : 1) Secteur de l’administration, du commerce et de l’informatique 2) Secteur du social, de l’éducatif et juridique 3) Secteur de la communication et de la documentation 4) Secteur de la santé 5) Secteur du bâtiment et travaux publics Le nombre d’établissements scolaires conventionnés a évolué durant la période. En 2004, 6 établissements du Bas-Saint-Laurent participaient au programme de mobilité. Aujourd’hui, 18 établissements d’enseignement supérieur technologique et professionnel de type IUT accueillent nos jeunes Réunionnais dans 7 régions (la liste des établissements participants est établie par le gouvernement du Québec) :

- 01 – Le Bas-Saint-Laurent
- 02 – Saguenay-Lac-Saint-Jean
- 04 – Mauricie
- 08 – Abitibi-Témiscamingue
- 09 – Côte Nord
- 11 – Gaspésie & Îles-de-la-Madeleine
- 12 – Chaudière-Appalaches.

Les chiffres

- Un millier de Réunionnais vit actuellement au Québec.
- 373 Réunionnais sont actuellement étudiants dans 18 établissements d’enseignement supérieur technologique et professionnel de type IUT répartis dans les 7 régions.

Un accompagnement de proximité pour les jeunes

Afin d’assurer un accompagnement de qualité pour les étudiants sur place, un bureau permanent de la Région a été mis en place. Ainsi, ce bureau a pour objectifs :
- Suivre, soutenir et accompagner les étudiants réunionnais
- Favoriser la réussite scolaire et l’intégration des Réunionnais au Québec.
- Assurer le suivi du partenariat
- Assurer l’interface avec les autorités locales et les partenaires du Québec.
- Assurer le suivi post formation des Réunionnais en partenariat avec les cégeps et les instances ministérielles. Ce suivi est rendu obligatoire pour la demande de fonds communautaires.

Un projet de mobilité soutenu par la Région et l’Europe

La Région et l’Europe accompagnent les jeunes pour une mobilité réussie. Ainsi, le dispositif « étudier et vivre au Québec » comprend :

- Une prise en charge à 100 % du billet d’avion Réunion/Paris et du billet Paris/Montréal

- Une prime d’installation de 800 €,

- Une dotation de 25 000 € : attribuée à chaque étudiant pour l’ensemble de sa scolarité sous la forme d’une aide financière versée trimestriellement sur toute la durée de la formation, soit 34 mois. Il appartient à chacun de prévoir l’éventualité d’un redoublementqui serait au cas échéant, pris en charge directement par l’étudiant. Par ailleurs, il est rappelé que les étudiants ont la possibilité de travailler durant leurs études, un maximum de 20h par semaine durant leur scolarité et à temps plein pendant les périodes de vacances scolaires.

- Un billet retour Montréal/Paris et Paris/Réunion dans les 12 mois suivant l’obtention du diplôme

- Chaque année, la Région engage près de 4M€ pour l’accompagnement des jeunes dans le cadre du dispositif « Étudier et vivre au Québec ».

Par ailleurs, le gouvernement du Québec prend en charge les frais de scolarité s’élevant à 25 000 €, soit 47 %.

Enfin, l’étudiant prend à sa charge un montant de 300 € correspondant aux coûts des démarches d’autorisation pour venir étudier au Québec – Immigration, soit moins de 1% .

consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *