mercredi 21 août 2019
22 janvier 2019

Grand Est: Plein gaz sur les énergies vertes !

La Région a pour objectif de faire du Grand Est un territoire exemplaire en matière de transition énergétique, et plus particulièrement en matière de déploiement de la production et de l’usage de l’hydrogène et de la méthanisation. C’est pourquoi la Région lance le projet DINAMHYSE et développe la filière méthanisation.

 

Grand Est Territoire Hydrogène

La Région a lancé le 18 janvier 2019 à Illkirch-Graffenstaden le projet DINAMHYSE. Au cœur de la transition énergétique, l’hydrogène donne de nouvelles opportunités en matière de mobilité (diversification de l’offre en complément des véhicules électriques notamment), de stockage d’énergies renouvelables, dans l’industrie (réduction des impacts liés à l’emploi actuel d’hydrogène d’origine fossile), ou encore pour l’autoconsommation d’énergies locales, à l’échelle d’un bâtiment, d’un îlot ou d’un village.

Ce projet est mené en collaboration avec les acteurs du territoire déjà engagés autour de ces nouvelles technologies. Il est coordonné par le Pôle Véhicule du Futur et s’inscrit dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir 3 (PIA3) doté à parité Etat/Région de 40 millions d’euros de soutiens. Il ambitionne d’accélérer le développement d’une filière industrielle hydrogène dans le Grand Est, notamment en matière de mobilité. Il rassemble, les pôles IAR et Fibres Energivie ainsi que 6 entreprises (ENGIE, EDF, PSA, CMI Group, Haffner Energy, R-GDS), et des organismes de recherche publique (Université de Lorraine et CEA Tech) et la Ville de Chaumont.

La méthanisation, une filière dynamique

plan vert, Grand EstEn parallèle de cette réunion s’est tenue la 2ème rencontre du comité régional de méthanisation. Au niveau régional, la méthanisation est une filière dynamique, notamment pour le gaz injecté au réseau avec 8 sites de production en activité et 67 projets identifiés. Les échanges ont ainsi permis de conforter la mobilisation de tous les acteurs institutionnels autour du développement de cette filière dans le Grand Est.

 

« A travers ces démarches, je souhaite avant tout produire de la valeur dans nos territoires. Innovations, création et développement d’entreprises et d’emplois, ces technologies représentent un potentiel important de développement et proposent à nos concitoyens, des solutions dans leur vie quotidienne au plus près de leurs besoins. » Jean Rottner.

Ces actions s’inscrivent dans le cadre du Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires (SRADDET) du Grand Est, qui, dans son volet « climat air énergie », fixe comme objectif de multiplier par 3 la production d’énergie renouvelable régionale les 30 prochaines années avec l’ambition de devenir en 2050 une région à énergie positive et bas carbone.

 

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email