mardi 21 novembre 2017
20 octobre 2017

Provence-Alpes-Côte d’Azur/Auvergne-Rhône-Alpes: un plan national loup à revoir

Préoccupés par la multiplication des attaques de loup et l’inefficacité des mesures de protection prises par l’État, Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Député européen, et Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, ont adressé un courrier au Premier ministre.

Les régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Rhône-Alpes-Auvergne concentrent 91 % des victimes du loup avec des progressions alarmantes. Les premières indications pour l’année 2017 laissent envisager une poursuite de cette augmentation.

Ce constat a conduit Renaud Muselier à interpeller le Premier ministre dans un courrier. « L’activité de nos éleveurs est en danger. L’actuel Plan national loup est largement inadapté. Les premiers éléments de cadrage du futur Plan 2018-2023 sont inacceptables tant ils visent à limiter l’indemnisation des éleveurs et à raréfier les tirs de prélèvement. Il est incompréhensible que l’État reste sourd face à la détresse des éleveurs et de leurs familles.  Avec Laurent Wauquiez, je demande au Premier ministre une réaction rapide et que les éléments de cadrage soient révisés afin de protéger le pastoralisme. Nous nous tenons à la disposition du Gouvernement pour réaliser avec la filière un bilan objectif de la situation afin de définir collectivement les axes d’un Plan national Loup équilibré et juste. Il en va de la vitalité et de la pérennité de l’agriculture et de la ruralité en France et dans nos régions »

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email