jeudi 23 février 2017
16 novembre 2016

Pays de la Loire: la Région récompensée à la COP22 pour une construction exemplaire

Pays de la Loire, lycée, Mauges, COP22, constructionLe jury de la COP 22 qui se déroule actuellement à Marrakech a récompensé la Région des Pays de la Loire pour la réalisation du Lycée des Mauges.

Le lycée public des Mauges, situé à Beaupréau, en Maine et Loire, a reçu le Grand Prix International Construction Durable des GBCS Awards 2016. Cette récompense a été décernée le 14 novembre à Marrakech lors de la COP22, la conférence mondiale sur le climat. « Ce prix international est une reconnaissance pour la Région qui consacre 1/3 de son budget à l’éducation (535M€) pour améliorer les conditions d’enseignement des jeunes dans leur établissement et ainsi contribuer à leur réussite.» affirme Bruno Retailleau, président de la Région des Pays de la Loire.

Le concours, organisé par le réseau Construction21 avec le soutien de l’ADEME, présentait cette année, 104 bâtiments et 25 éco-quartiers implantés partout dans le monde pour cette 4ème édition. 57 experts ont été mobilisés lors de jurys nationaux puis internationaux et des milliers de professionnels ont également votés en ligne pour départager ces candidats. Sept bâtiments et trois éco-quartiers ont été récompensés pour leurs solutions remarquables et inspirantes pour les mutations du secteur. Le lycée des Mauges a été élu pour le grand prix de la construction durable.

Innovant et ouvert sur son territoire

Le lycée public des mauges est innovant par son ouverture sur le territoire. Dans un objectif de service à la population, certaines parties du lycée sont mutualisées : service de restauration, résidence d’hébergement, salle polyvalente, salle de sport, centre de documentation et de recherche documentaire.

L’établissement de haute performance énergétique est également novateur dans son fonctionnement, avec entre autre un système de puits canadien de récupération des calories pour préchauffer les installations. Des espaces spécifiquement positionnés et clairement identifiés, tels que la résidence d’hébergement, le service restauration, la salle polyvalente, sont accessibles hors temps scolaire à une diversité de publics, favorisant pleinement son ouverture sur le territoire. Le coût de cette construction s’est élevé à près de 32,5 M€, pris en charge par la Région des Pays de la Loire.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email