jeudi 23 novembre 2017
18 octobre 2016

Grand Est: consultation sur l’avenir de la ruralité

Assises de la ruralité : construire l’avenir des territoires ruraux du Grand Est

Réunies aux Pôles d’avenir d’Ecurey dans la Meuse ce lundi 17 octobre, en présence de Philippe Richert, Président de la Région Grand Est, ancien Ministre, les Assises de la Ruralité ont rassemblé plus de 200 élus et acteurs socio-professionnels régionaux, en vue de débattre de leur vision de la ruralité.

Ces Assises ont également permis de présenter aux participants les grands axes du futur Pacte pour la Ruralité qui sera adopté par l’Assemblée Plénière régionale au début de l’année 2017.

Philippe Mangin, Vice-Président en charge de l’Agriculture et de la ruralité, et Franck Leroy, Vice-Président en charge de la solidarité territoriale, de la qualité de vie et de la transition énergétique, sont allés depuis avril dernier à la rencontre des acteurs ruraux afin d’échanger sur des domaines aussi variés que la santé, les énergies renouvelables, les services à la population, le tourisme, l’économie de proximité, la culture, le numérique et l’agriculture. Point d’étape de cette démarche de consultation et d’échanges avec les territoires ruraux menée depuis avril dernier, les Assises ont aussi permis de lancer une plus vaste consultation des habitants et acteurs du territoire sur les enjeux de la ruralité.

« Plus le territoire est grand, plus il est important d’apporter de la proximité aux citoyens. Les Assises de la Ruralité ont ce but de rassembler, afin de comprendre les problématiques des territoires ruraux dans le Grand Est. La Région a la chance d’être composée de territoires ruraux, de territoires de montagnes, de bassins urbains… Il faut profiter de cette diversité ! Et pour cela nous devons aider les territoires en difficultés à développer leur économie, leur apporter le numérique, nécessaire de nos jours, renforcer leur dynamisme,… C’est ce que nous avons cherché à faire aujourd’hui lors de ce rassemblement, et ce pour quoi nous travaillons depuis le début de cette année 2016. », ont souhaité réagir Philippe Mangin et Franck Leroy.

Cette consultation est en ligne : elle propose un questionnaire sur l’avenir des territoires ruraux du Grand Est à laquelle chacun peut contribuer.
Par ailleurs, une classe de lycéens d’un établissement situé en milieu rural sera prochainement mobilisée sur le thème de la jeunesse et de la ruralité.

Dans l’attente de la finalisation du Pacte pour la Ruralité, qui interviendra en début d’année 2017, plusieurs outils ont déjà été évoqués, qui témoignent de la volonté de la Région Grand Est de se mobiliser pour la ruralité :

  • le plan de soutien à l’investissement des communes de moins de 2 500 habitants, qui a déjà mobilisé plus de 15 M€ sur l’enveloppe de 23 M€ dégagée par l’Assemblée régionale en 2016,
  • la lutte contre la fracture numérique régionale, grand chantier pour l’attractivité et la proximité, avec une mobilisation à l’échelle de la grande Région qui devrait encourager les opérateurs à investir dans l’ensemble des dix départements.

 

Les Assises pour la Ruralité ont été animées de façon interactive : le public a pu donner son avis par l’intermédiaire de votes électroniques en direct. Un mur twitter a également permis de réagir en direct lors de la table ronde, à laquelle ont participé les deux Vice-Présidents de la Région Grand Est, Philippe Mangin et Franck Leroy, ainsi que Patrice Joly, Président de l’Association Nationale Nouvelles Ruralités et Président du Conseil Départemental de la Nièvre, Vincent Ferry, PDG de Clair de Lorraine, Mohamed Hilal, du Centre d’Economie et de Sociologie appliquées à l’Agriculture et aux Espaces Ruraux (Dijon), et Patrick Tassin, Président du Ceser Grand Est.

Consulter l’article

Partager cet article :

About aurélie Radogewski

  • Email