lundi 10 décembre 2018
12 novembre 2018

Occitanie: la Validation des acquis de l’expérience gagne à être connue

Près de 500 personnes ont participé mardi 6 novembre, au Théâtre des 13 Vents à Montpellier, aux 7e Victoires de la VAE qui ont mis en lumière des dizaines de diplômés. Copiloté par la Région et l’État, le dispositif de validation des acquis de l’expérience (VAE) gagne à être connu : ouvert à tous les publics et niveaux de formation, il touche chaque année près de 3 000 personnes en Occitanie.

La validation des acquis de l’expérience, ou VAE, est depuis 15 ans la 4e voie d’accès à la qualification et la certification, aux côtés de la formation initiale, de la formation professionnelle continue et de l’apprentissage. Pour la valoriser, les « Victoires des acquis de l’expérience » ont rempli mardi 6 novembre le Théâtre des 13 Vents à Montpellier. Depuis 2011, l’événement met en avant chaque année en Occitanie, en alternance à Toulouse et Montpellier, les femmes et les hommes diplômés via la VAE. Mardi, 150 diplômés 2017 ont reçu leurs trophées, remis par les partenaires de la VAE comme la Région.

Les Victoires de la VAE Occitanie reconnaissent des compétences et des parcours professionnels, souligne Carole Delga. La Région est pleinement responsable de l’information-conseil sur la validation des acquis de l’expérience, de la coordination des actions de sensibilisation et de promotion. Elle contribue aussi au financement de projets collectifs pour favoriser l’accès à la VAE.

En 2017, plus de 2 950 personnes ont obtenu un diplôme ou titre professionnel grâce à la validation des acquis de l’expérience en Occitanie. Mobilisée, la Région consacre un budget de 1,5 M€ par an à la VAE, notamment pour le réseau des Espaces Conseil en VAE, qui a reçu 8 000 personnes l’an dernier. Partenaires, la Région, Pôle Emploi, Fongecif, Carif-Oref et les certificateurs (Education nationale, universités, Afpa, services de l’Etat …) conseillent, accompagnent et participent au financement de la VAE.


Très ouverte, la VAE s’adresse aussi bien aux salariés et demandeurs d’emploi, qu’aux syndicalistes, élus locaux ou bénévoles. Elle est accessible à partir d’une année d’expérience professionnelle et concerne tous les niveaux de formation. S’engager dans un parcours de VAE nécessite une bonne motivation et demande un fort investissement personnel. Il faut bien définir son projet, s’informer auprès des conseillers, faire sa demande auprès de l’organisme valideur, sans oublier une demande de financement, souvent possible. Dernière étape : la validation par un jury, qui examine les compétences par rapport à la certification et l’exercice du métier. Au bout du chemin, au-delà de la reconnaissance des acquis, la VAE ouvre la voie à une promotion professionnelle, sécurise le parcours ou permet un changement d’orientation.

consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *