jeudi 13 décembre 2018
18 janvier 2018

Occitanie: sur la trajectoire «Région à énergie positive»

Engagée pour la transition énergétique, la présidente de la Région a rencontré ce vendredi 12 janvier à Toulouse le président d’un opérateur-clé, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité français RTE. Ambition : faire de l’Occitanie / Pyrénées-Méditerranée la première Région à énergie positive d’Europe en 2050.

C’est sur le site RTE de la Cépière à Toulouse – l’un des sept centres de dispatching en France – que le président du gestionnaire du réseau de transport d’électricité François Brottes a reçu ce vendredi 12 janvier la présidente de la Région Carole Delga. RTE surveille et pilote le système électrique français, en répartit les flux à travers 105 000 km de lignes et 2 710 postes de transformation électriques. Il gère aussi les interconnexions frontalières, notamment avec l’Espagne.
Pour faire avancer la transition énergétique, la Région collabore avec RTE dans plusieurs domaines. L’opérateur a notamment été associé aux travaux d’élaboration de la trajectoire « Région à énergie positive » à l’horizon 2050, qui implique la réduction de 40 % des consommations énergétiques régionales et la multiplication par trois de la production d’énergies renouvelables sur le territoire.

La stratégie ‘Région à Energie Positive’ constituera le volet Energie d’Occitanie 2040, souligne Carole Delga. Nous préparons l’avenir en anticipant les mutations, pour avoir une longueur d’avance sur l’énergie et en particulier sur les énergies renouvelables.

L'ambition de la Région est de faire de l'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée un territoire solidaire d'excellence énergétique.Les échanges entre la Région et RTE portent aussi sur l’harmonisation à l’échelle de la grande région du Schéma Régional de Raccordement au Réseau des Energies Renouvelables, pour intégrer le raccordement des fermes éoliennes en mer du golfe du Lion. L’innovation est une autre priorité partagée avec la Région. RTE a développé l’outil IPES (Insertion de la production éolienne et photovoltaïque), qui permet de connaître en temps réel les productions éoliennes et photovoltaïques, et travaille sur l’optimisation des réseaux aériens et souterrains et le développement du « réseau électrique intelligent » (smart grid). Enfin, RTE fournit les données électriques indispensables à l’Observatoire régional de l’énergie, tenu par l’Agence régionale de l’énergie et du climat.

consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *