lundi 21 octobre 2019
23 mai 2019

Occitanie: la Région accélère avec un plan “Hydrogène Vert” à 150 M€

Mobilisée par l’urgence climatique, la Région Occitanie a annoncé ce mercredi 22 mai à Paris un plan de 150 M€ pour produire et déployer à grande échelle l’hydrogène vert jusqu’en 2030. Une ambition qui pourrait générer 1 milliard d’euros d’investissements en Occitanie et sera un atout majeur de la trajectoire Région à énergie positive.

 

Train Coradia Polyvalent bi-mode électrique/hydrogène, Train Régiolis développé par Alstom.

 

Sur la filière innovante de l’hydrogène-énergie, l’Occitanie a un coup d’avance : la Région a été la 1ère région française à bâtir une stratégie globale et à décliner le plan opérationnel HyDéO, validé avec l’Ademe et piloté par l’agence Ad’Occ. Elle participe à une série de projets innovants. Comme HyPort, qui fera de Toulouse-Blagnac le premier aéroport au monde doté d’une station de production et distribution d’hydrogène vert début 2020, l’expérimentation du train à hydrogène d’Alstom à Tarbes, le centre d’essais pour véhicules et équipements à hydrogène Eveer’Hy’Pôle à Albi, le corridor hydrogène transpyrénéen H2Pyr, le projet H2 vert Littoral à Port La Nouvelle…

C’est cette stratégie pionnière que la présidente de la Région a présenté à Paris ce mercredi 22 mai au siège de Régions de France, tout en dévoilant la prochaine étape : le plan « Hydrogène Vert ».

 

Notre plan Hydrogène Vert, qui sera proposé au vote des élus régionaux fin juin, va accélérer le déploiement à grande échelle des solutions hydrogène pour assurer le leadership de l’Occitanie au niveau national comme européen. Doté de 150 M€, il permettra de développer la production et les nouveaux usages, et de promouvoir des écosystèmes territoriaux, lance Carole Delga.

 

L’ambition est à la hauteur des enjeux : avec 150 M€ mobilisés par la Région de 2019 à 2030, le Plan Hydrogène Vert pourrait générer 1 milliard d’euros d’investissements. Il couvre des actions dans les transports, l’aéronautique, la mer ou la recherche. D’ici 2024, il permettra l’achat de trois rames à hydrogène Régiolis (33 M€ dès 2019), la réalisation de 20 stations de production et distribution d’hydrogène vert, la construction d’une usine de production d’hydrogène et de deux électrolyseurs industriels (HyPort à Toulouse-Blagnac et Tarbes), le soutien à l’achat de 600 véhicules hydrogène. D’ici 2030 sont planifiées deux usines de production d’hydrogène vert, 55 stations de production et distribution d’hydrogène vert, 10 électrolyseurs et 3 250 véhicules hydrogène.

Pour favoriser l’émergence d’écosystèmes territoriaux, un appel à projet régional « Territoires H2 d’Occitanie » sera lancé auprès des collectivités et entreprises. En outre, l’appel à des solutions citoyennes sur le climat, qui sera lancé d’ici à la fin 2019, incluera la mobilité hydrogène.

Le coin science : qu’est-ce que l’hydrogène « vert » ?
Utiliser de l’électricité d’origine renouvelable pour réaliser l’électrolyse de l’eau (qui sépare les molécules d’eau H2O en hydrogène et oxygène) permet de produire de l’hydrogène « décarboné ».

 

Consulter l’article

Partager cet article :

About msakho

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *