lundi 19 novembre 2018
8 février 2018

Occitanie: première Région thermale de France

Le Comité régional du tourisme Occitanie présentait la richesse de la destination Occitanie Sud de France jusqu’au dimanche 4 février au salon Thermalies au Carrousel du Louvre à Paris. Saviez-vous qu’avec 30 établissements, la région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée est la place forte du thermalisme en France?

Ce sont 30 établissements thermaux, d’Amélie-les-Bains à Cauterets à La Chaldette, qui portent la bannière « Occitanie Sud de France ». Cela fait de l’Occitanie/Pyrénées-Méditerranée la première destination thermale de France. Le Comité régional du tourisme Occitanie présentait cette riche offre thermale , en partenariat avec la Fédération Thermale Occitanie, jusqu’au dimanche 4 février au salon « Thermalies » au Carrousel du Louvre à Paris. Le vice-président de la Région en charge du Tourisme et du Thermalisme Jean-Louis Guilhaumon a participé jeudi 1er février à l’inauguration de cette 36e édition, qui attire plus de 30 000 visiteurs.

À Balaruc-les-Bains, sur l'étang de Thau, la Région a participé à la rénovation des thermes, qui accueillent chaque année près de 54 000 curistes. C'est la 1re station thermale de France.À Balaruc-les-Bains, sur l’étang de Thau, la Région a participé à la rénovation des thermes, qui accueillent chaque année près de 54 000 curistes. C’est la 1re station thermale de France.

Ce sont les Romains qui ont les premiers goûté aux eaux d’Occitanie/Pyrénées-Méditerranée. Aujourd’hui, 188 000 cures – environ 30 % du marché français – génèrent 6 millions de nuitées par an en région. Localisé dans les montagnes des Pyrénées ou du Massif Central, dans les campagnes de l’Aveyron ou du Gers, le thermalisme s’apprécie aussi au bord de la Méditerranée à Balaruc-les-Bains, dont les nouveaux thermes ouverts en 2015 en ont fait la première station française avec 53 800 curistes. La destination Occitanie Sud de France a dans son offre tout le panel des indications thérapeutiques : ORL et voies respiratoires, rhumatologie, phlébologie, neurologie, affections psychosomatiques, neurologie, surpoids, etc. Beaucoup se sont diversifiées vers le bien-être, offrant de nouvelles activités de remise en forme, détente et relaxation.

La Région s’engage aux côtés des acteurs du thermalisme et du bien-être : elle a contribué à la modernisation des équipements notamment à Balaruc-les-Bains, Luz-Saint-Sauveur, Ax-les-Thermes, Cauterets, Bagnères-de-Luchon…, et commandé une étude sur le thermalisme régional. En 2018, la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée consacre un budget de plus de 37 M€ au tourisme et au thermalisme.

 

consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *