mardi 22 octobre 2019
9 octobre 2019

Occitanie: place forte de l’innovation agronomique

Ce mardi 8 octobre sur son campus d’Auzeville-Tolosane, l’Institut national de la recherche agronomique a inauguré avec la Région Occitanie deux laboratoires et équipements sur l’élevage durable et l’agro-écologie. Un domaine d’excellence pour la Région, premier pôle mondial d’innovation agronomique.

Le soutien de la Région à l’Inra conforte l’Occitanie dans sa place de 1er pôle mondial d’innovation agronomique.

Plus de 150 experts de la génétique animale bénéficient aujourd’hui de meilleures conditions de travail dans les bâtiments rénovés du laboratoire « Génétique Physiologie et Systèmes d’Elevage » de l’Inra à Auzeville-Tolosane. Les travaux de rénovation ont été inaugurés ce 8 octobre, ainsi que ceux de la halle technique d’agro-écologie, en compagnie de la Région. A travers ses recherches, l’Inra vise une alimentation saine et de qualité, fournie par une agriculture compétitive et préservant l’environnement.

 

“À Toulouse comme Montpellier, l’Inra possède des plateformes de recherche à la pointe de la technologie pour relever les défis de la transition agricole et alimentaire, souligne Carole Delga. Notre ambition partagée est de faire de l’agriculture régionale une agriculture innovante, durable, ancrée dans ses territoires.”

 

Pour préparer l’avenir, la Région finance la recherche d’aujourd’hui. Via le Contrat de Plan Etat-Région 2015-2020, elle a mis 2,1 M€, et l’Etat 1,8 M€, dans les travaux inaugurés ce 8 octobre. Cela permet à l’Inra, premier Institut de recherche agronomique d’Europe, de développer ses activités sur le campus d’Auzeville-Tolosane. Le centre Inra Occitanie-Toulouse compte plus de 1 000 chercheurs, ingénieurs et techniciens. Le soutien de la Région à l’Inra conforte l’Occitanie dans sa place de 1er pôle mondial d’innovation agronomique. Des milliers de chercheurs, enseignants-chercheurs et formateurs, sont concentrés autour de l’Inra à Toulouse et rassemblés à Montpellier autour de l’I-Site MUSE, site universitaire d’excellence axé sur l’agriculture, l’environnement et la santé.

Via le Contrat de Plan Etat-Région 2015-2020, la Région investit pour moderniser et équiper les sites universitaires et de recherche. Pour l’Inra, elle cofinance quatre projets immobiliers et l’achat de quatre équipements scientifiques. La Région apporte plus de 50% de l’investissement global, chiffré à 15,5 M€.
Partager cet article :

About souakla

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *