samedi 22 septembre 2018
9 juillet 2018

Occitanie: une agence pour valoriser le patrimoine naturel

C’est fait. Après plus d’un an de concertation, l’agence régionale de la biodiversité en Occitanie est officiellement créée. Cet outil permettra de préserver et de valoriser un patrimoine naturel régional unique en France métropolitaine, qui héberge plus de la moitié des espèces françaises de faune et de flore.

 

Parc naturel régional Aubrac Après plus d’une année de concertation, l’agence régionale de la biodiversité (ARB) est désormais sur pied. Son statut d’EPCE –Établissement public de coopération environnementale, a été voté par les élus régionaux en Assemblée plénière, le 22 juin, puis approuvé par le Conseil d’administration de l’Agence française pour la biodiversité qui se tenait le mardi 26 juin à Paris. Son siège sera à Montpellier mais son action irriguera l’ensemble du territoire régional.

C’est la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages du 8 août 2016 qui crée l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et donne aux Régions la possibilité de créer des agences régionales de la biodiversité.

Une stratégie régionale et des missions concrètes

Parc naturel régional du Haut-LanguedocL’agence régionale de la biodiversité développera des missions concrètes au service des acteurs de l’environnement. Elle accompagnera les porteurs de projets (financement, incubation, centre de ressources, formation…), fournira un appui technique et administratif aux collectivités et acteurs socio-professionnels, et valorisera la connaissance à travers la création d’un Observatoire régional de la biodiversité en Occitanie.

Le rôle de l’ARB sera de mettre en œuvre la Stratégie régionale pour la biodiversité, en cours d’élaboration, en même temps que le Schéma régional d’Aménagement, de développement et d’égalité des territoires (SRADDET).

L’Occitanie, un réservoir de biodiversité unique en France

L’Occitanie dispose d’un patrimoine naturel unique, qui en fait la première région de France métropolitaine en matière de biodiversité. Les chiffres en témoignent : le territoire régional héberge plus de la moitié des espèces françaises de faune et de flore, compte 249 sites Natura 2000 couvrant près de 40% du territoire, 51 réserves naturelles et biologiques, et bientôt 8 parcs naturels régionaux couvrant 25% de l’Occitanie… Enfin, 62% de l’espace régional sont reconnus Zones naturelles d’intérêt écologique floristique et faunistique (ZNIEFF), dont 20% en ZNIEFF de type 1, ce qui qualifie les zones d’une richesse particulièrement remarquable.

Lire l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *