lundi 10 décembre 2018
27 novembre 2018

Occitanie: le 1er « Plan ESS » amplifie le soutien à l’économie sociale et solidaire

Lors de la Journée Régionale pour l’Economie Sociale en Occitanie à Toulouse ce mercredi 21 novembre, la Région a présenté son Plan ESS 2018-2021. Bâti avec les acteurs d’Occitanie, il renouvelle et amplifie l’engagement de la Région auprès des associations, coopératives, mutuelles et entreprises misant sur l’utilité sociale, l’innovation au service de l’humain et l’ancrage territorial.

L’économie sociale et solidaire fait travailler environ 214 000 salariés en Occitanie, soit plus de 16% des salariés du privé, employés dans plus de 23 000 associations, mutuelles, coopératives et fondations. Elles sont pionnières de la solidarité territoriale, du médico-social, de la culture pour tous, de l’économie circulaire, du numérique, de la transition énergétique, l’alimentation durable

Le contenu du plan ESS a été détaillé lors de la Journée Régionale pour l'Economie Sociale en Occitanie

Le contenu du plan ESS a été détaillé lors de la Journée Régionale pour l’Economie Sociale en Occitanie Crédits : Romain Saada – Fabien Ferrer

Le contenu du plan ESS a été détaillé lors de la Journée Régionale pour l’Economie Sociale en Occitanie Crédits : Romain Saada – Fabien Ferrer

Construit après une large participation des acteurs et réseaux régionaux, le premier « Plan ESS » adopté par la Région le 16 novembre, va coordonner et approfondir l’effort pour stimuler la création et l’essor d’entreprises et d’activités. Son contenu a été détaillé lors de la Journée Régionale pour l’Économie Sociale en Occitanie ce mercredi 21 novembre à l’Hôtel de Région à Toulouse.

Soutenir l’économie sociale et solidaire, qui connaît un fort engouement, c’est soutenir des emplois durables et non délocalisables, des activités utiles socialement et qui dynamisent les territoires, affirme Carole Delga.

L’ESS fait partie des priorités du Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation, s’inscrit dans la Stratégie Régionale pour l’Emploi et la Croissance. Le Plan ESS ajoute 26 actions fortes, comme l’accompagnement à l’obtention de l’agrément « Entreprise solidaire d’utilité sociale » ou l’expérimentation de la démarche « Fabrique à Initiatives » dans les territoires ruraux, au travail de fond mené depuis plusieurs années. Il poursuit les actions-phares pour les déployer en Occitanie, à l’image des incubateurs Catalis et Alter’Incub, de la pépinière Réalis, des outils de détection de projets comme la YESS Académie, dont la 4e édition a lieu les 29 et 30 novembre à Narbonne. Il conforte des outils financiers d’accélération comme Alter’Venture et le fonds pour l’innovation sociale FISO.

consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *