lundi 13 juillet 2020
16 juin 2020

Occitanie: Carole Delga réagit au plan de soutien à l’aéronautique

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, territoire qui accueille le siège mondial d’Airbus et concentre 30% des emplois nationaux de la filière aéronautique, réagit au plan de soutien.

« Pour encaisser le choc pour les 18 mois à venir, ne pas détruire les compétences en préservant l’emploi et devenir leader mondial de l’avion vert, je pense que le plan devra être étoffé. En effet, en dépit des apparences, ce plan n’est pas suffisamment dimensionné, financièrement et par rapport aux enjeux de la filière. Sur les 15 mds d’€ annoncés, 7 mds d’€ sont déjà fléchés pour soutenir Air France. Donc le plan de soutien en tant que tel c’est 8 mds d’€. Il en est de même sur les outils en fonds propres. Alors que nous avons défendu auprès du ministre de l’Economie l’idée d’un fonds d’1 md d’€ pour un effet levier de 2 mds d’€, le Gouvernement en propose aujourd’hui la moitié. La question des fonds propres doit être enrichie afin de bénéficier également aux TPE/PME ».

« Le premier objectif du plan doit être de préserver les compétences avec un dispositif musclé. Dans l’industrie, le nerf de la guerre, c’est la compétence. Or sur cette question, le plan présenté aujourd’hui est trop flou et renvoie aux discussions en cours avec une autre ministre. L’urgence est pourtant de mettre en place un régime spécifique de chômage partiel de longue durée à la filière aéronautique, pour les 18 à 24 mois à venir (à préciser), comme c’est en discussion en Allemagne, que les Régions pourraient abonder par le biais de la formation. D’ailleurs, en Occitanie, nous y sommes prêts en partenariat avec les organisations syndicales et les représentants des salariés de la filière. Mais pour cela, il faudra encore que l’Etat nous donne les moyens de nos ambitions. Comme il l’a fait pour les communes et les Départements, les Régions attendent des dotations budgétaires exceptionnelles afin de pouvoir financer des formations supplémentaires ».

Saluant la mise en place de garanties et le rééchelonnement des crédits export, ainsi que l’effort d’1,5 md d’€ pour faire de la France et de l’Europe le leader de l’avion vert, la présidente de la Région Occitanie plaide toutefois pour que cet engagement en faveur de la R&D concerne à la fois les grands donneurs d’ordre et qu’une partie des financements soient dédiés aux PME et ETI, acteurs clés de la dynamique d’innovation dans le secteur aéronautique. Par ailleurs, la Région accompagnera les initiatives proposées pour la diversification et la transformation environnementale des procédés qui ont été présentées, mais demande au Gouvernement de peser de tout son poids à Bruxelles pour assouplir le cadre européen et faciliter les aides aux entreprises de taille intermédiaires (ETI).

« Enfin, sur la forme, a ajouté Carole Delga, je partage la déception des salariés de la filière : parce que nous parlons du fleuron de notre souveraineté industrielle, du secteur le plus créateur d’emplois ces dernières années, de 360 000 emplois directs au niveau national, de l’avenir de plusieurs territoires et des vies de personnes qui seront impactées par le chômage, ce plan aurait mérité d’être présenté par le Président de la République lui-même sur le terrain. D’autant qu’en dépit de l’énergie et de la mobilisation que je reconnais volontiers au Ministre de l’économie sur le sujet, nous savons tous que l’avenir de la filière se jouera au niveau européen, et impliquera comme toujours en la matière des négociations fines d’équilibrage franco-allemand qui ne peuvent se tenir qu’entre chefs de l’Etat. Une prochaine visite serait bienvenue. »

La présidente de la Région Occitanie qui rencontre à nouveau le PDG d’Airbus, Guillaume Faury cet après-midi, reviendra avec lui sur ce plan de soutien et rappellera également à cette occasion son attachement à voir se réaliser le projet de nouvelle chaîne d’assemblage de l’A321 à Toulouse, soutenu par toutes les collectivités locales directement concernées.

Consulter le communiqué de presse

 

Partager cet article :

About souakla

  • Email