lundi 11 décembre 2017
22 novembre 2017

Normandie: nouvelle convention TER Région/SNCF mobilités

Lors de l’assemblée plénière du 20 novembre à Rouen, les conseillers régionaux ont conclu une nouvelle convention pour l’exploitation des TER en Normandie. Cette convention, qui vient remplacer les deux conventions de Basse et Haute-Normandie, est conclue pour 2 ans, de manière à faire la transition et préparer la prise en main, par la Région, des trains Intercités en 2020.

Train

La nouvelle convention met les voyageurs au cœur du service régional. Elle s’appuie sur 5 piliers :

  • Un dispositif complet de mesure de la qualité sur lequel s’appuie un système de bonus-malus renforcé par rapport à ce qui existait dans les anciennes conventions. Ainsi, tous les retards sont pris en compte, y compris ceux pour lesquels SNCF TER n’est pas en cause. Les malus peuvent aller jusqu’à 600 000 €/an s’ils étaient maximaux sur tous les items. Des bonus sont également prévus, si SNCF dépasse les objectifs ambitieux qui lui sont fixés.
  • Une nouvelle tarification Tempo, mobilisant la liberté tarifaire simplifiée pour être plus lisible et souple, avec une volonté forte de favoriser les jeunes de moins de 26 ans avec des tarifs très attractifs.
  • Quelques évolutions des dessertes et du schéma de distribution visant une meilleure adéquation entre l’offre et les besoins. Ainsi, la ligne Caen-Rennes devrait être transformée en deux sections Caen-Granville et Granville-Rennes avec une desserte renforcée, de manière à mieux desservir les relations entre Caen et le centre-Manche, empruntées par de nombreux Normands.
  • Une nouvelle démarche d’échanges et de concertation continue est prévue dans la convention, reposant sur des conférences d’axe annuelles, des comités territoriaux et un dialogue continu avec les élus et les associations.
  • Une maitrise de la dépense régionale, puisque le montant annuel consacré à l’exploitation des TER par la Région passe à 136,5 millions €/an, contre 140 millions € en 2017 et une projection 2018 initiale de 144 millions d’euros.

En savoir plus 

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email