dimanche 24 juin 2018
6 avril 2018

Nouvelle-Aquitaine : la Région soutient la production innovante d’énergies renouvelables

La Région Nouvelle-Aquitaine poursuit ses efforts en faveur des énergies renouvelables en se fixant pour objectif d’atteindre 32% d’ENR dans la consommation finale du territoire d’ici 2021. Elle lance pour cela un appel à manifestation d’intérêt (AMI) afin de repérer et soutenir les projets innovants en matière de production de ces énergies.

 

La Région a en effet des objectifs ambitieux en matière d’énergie climat à l’horizon 2020-2021. Elle vise à réduire dans le même temps de 30% les consommations d’énergie et à diminuer de 30% les émissions de gaz à effet de serre afin de lutter contre le changement climatique. Elle souhaite aussi intensifier le développement des énergies renouvelables tout en les diversifiant, de façon à porter de 19 à 32% leur part dans la consommation énergétique finale de la Région

Cet AMI répond ainsi à plusieurs ambitions de la Région. Il doit lui permettre d’atteindre et de dépasser les objectifs de la loi de transition énergétique. Celle-ci prévoit à l’horizon 2030 le recours d’une part à 10% minimum de gaz renouvelables dans les réseaux de gaz naturel (premier jalon vers le « 100% gaz verts » visé pour 2050), et d’autre part à 15% de biocarburants (première et seconde générations) dans la consommation régionale de carburants.

En outre, certaines technologies visées par cet AMI répondront à une autre priorité régionale qu’est la diminution des émissions de gaz à effet de serre. Celle-ci sera engendrée soit directement, par la consommation du dioxyde de carbone ou le captage du méthane, soit indirectement par substitution de produits pétroliers.

Par ailleurs, la Région pourra faire émerger, faciliter et accompagner des innovations technologiques et de nouvelles filières, ce qui sera source de nombreux emplois régionaux non délocalisables, dans tous les domaines dont celui de la transition énergétique. Le développement de ces nouvelles activités, nouveaux produits et nouveaux marchés contribuera ainsi à l’emploi et au développement économique du territoire, au travers la construction d’installations pionnières de plusieurs millions d’investissements.

Le soutien de la Région concernera deux phases : une phase préalable d’études techniques, économiques et environnementales puis une phase d’investissement. Il pourra à chaque fois atteindre jusqu’à 60% du coût total du projet.

Partager cet article :

About Anaïs GAUTREAU

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *