mercredi 21 novembre 2018
6 septembre 2018

Nouvelle-Aquitaine : inauguration de la première rame Régiolis sur la liaison Limoges-Bordeaux

Le président de Région a inauguré la première rame Régiolis affectée à la liaison Limoges-Bordeaux. Plus confortables et plus accessibles aux personnes à mobilité réduite, les Régiolis vont être déployés sur l’ensemble du réseau.

 

Inauguration en gare de Limoges

Mardi 4 septembre, Alain Rousset, le président de Région, accompagné par Philippe Bru, directeur régional SNCF Nouvelle-Aquitaine, était en gare de Limoges pour la présentation de la première rame Régiolis affectée à la liaison Limoges-Bordeaux.

Cinq rames vont progressivement être déployées sur cette ligne durant l’automne. Les nouvelles rames préfigurent un renouvellement du matériel sur le réseau de Nouvelle-Aquitaine.

Dans son discours, le président de Région a insisté sur cet engagement des Régions pour le renouvellement du matériel. « Nous avons sauvé les lignes TER » s’est-il félicité. « Mais il reste un autre pas à franchir a-t-il ajouté, « avec la rénovation des infrastructures, même si les 3 Régions [avant la fusion, ndlr] y ont déjà consacré 1 milliard 400 millions d’euros. Et pourtant les infrastructures ne sont pas de la compétence de la Région ».

« Les 5 Régiolis qui vont être déployés « ont été commandés par Gérard Vandenbroucke lorsqu’il était président du Limousin. » a également rappelé le président de Région. C’est 37 millions d’euros qui ont été investis dans ce nouveau matériel.

      

Une flotte modernisée

A la fin 2018, le déploiement des 42 Régiolis en région, pour une flotte de 204 trains fera du réseau Nouvelle-Aquitaine le plus moderne de France.

Ces nouvelles rames, peuvent accueillir jusqu’à 219 voyageurs. Les deux premières, en circulation depuis la fin aout, sont dédiées à la liaison rapide Limoges-Bordeaux. Le trajet entre Limoges et Bordeaux s’effectue en 2H20 au lieu de 3H. Périgueux n’est plus qu’à une heure de Limoges. Le président de Région a insisté sur l’objectif de la Région : « réduire encore ce temps de trajet pour passer la barre des 2 heures. » Les trois autres rames seront déployées sur la ligne au cours de l’automne.

Le matin même, de 10 heures et à 13 heures, quai B, en gare des Bénédictins, les voyageurs et le grand public ont eu la possibilité de découvrir cette première rame Régiolis aux couleurs de la Nouvelle-Aquitaine. L’ensemble des TER qui circulent actuellement sur le réseau sont aux couleurs des anciennes Régions. Avec le renouvellement progressif du parc, la livrée avec le logo au lion va peu à peu s’imposer dans le paysage.

Accueillis par un technicien SNCF, une centaine de personnes est montée à bord pour une visite détaillée des nouveaux aménagements.

 

Confortable et économe

Avec leur motorisation sur le toit, les rames sont plus silencieuses et l’espace a été libéré au sol. Ce nouvel agencement a permis d’installer des options renforcées pour les personnes à mobilité réduites. Les rames sont conçues pour l’accueil des personnes handicapées avec un large couloir et des moyens de préhension adaptés, WC accessibles aux fauteuils roulants, intercirculations larges entre les rames.

Le Régiolis d’Alstom équipe l’ensemble des régions. Il se veut un train pratique, confortable et économe : espaces vélos et poussettes, sièges avec tablettes rabattables, liseuses individuelles et prises électriques, mais également réduction des émissions de CO2, climatisation en fonction de l’occupation et mise en veille automatique des équipements non sollicités.

 

Consulter l’article

Partager cet article :

About Anaïs GAUTREAU

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *