mardi 12 décembre 2017
2 décembre 2016

Nouvelle-Aquitaine: création d’un nouveau fonds de co-investissement

NOuvelle-Aquitaine, Région, entreprises, fonds, co-investissementAfin de se donner les moyens de conduire une politique volontariste en matière de soutien au renforcement des fonds propres des entreprises de son territoire, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de créer un fonds de co-investissement sous forme d’une société par actions simplifiée à capital variable dont le capital initial s’élèvera à 1 million d’euros et qui pourra être porté à un maximum de 35 millions d’euros en fonction du volume d’activité. Cette décision a été votée en commission permanente le 21 novembre 2016.

Pour affiner son diagnostic, la Région s’est appuyée sur les conclusions des « évaluations Ex-Ante » réalisées par les anciennes Régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes précédemment à leur fusion et conformément à la réglementation communautaire encadrant l’utilisation des fonds européens afin d’identifier les défaillances de marché ou les situations d’investissement non optimales qu’il convient prioritairement de pallier au travers de la dotation d’instruments financiers existants ou à créer.

Une solution validée par des évaluations

Chacune de ces évaluations a conclu que la dotation d’un fonds de co-investissement était une solution pertinente pour apporter une réponse aux besoins rencontrés par certaines catégories d’entreprises dans leurs recherches de financements.

Les trois anciennes régions composant la Nouvelle-Aquitaine avaient toutes créé leurs propres fonds de co-investissement :

  • Aqui-Invest (doté d’un capital de 7,5 M euros) pour l’Aquitaine,
  • Dynalim (doté d’un capital de 19,9 M euros) pour le Limousin,
  • Fonds de co-investissement de Poitou-Charentes (doté d’un capital de 7,5 M euros).

L’activité d’un fonds de co-investissement étant par essence un facteur d’attractivité des investisseurs privés, la mise en place de ce type d’instrument financier permet de maximiser l’effet de levier généré par l’utilisation des fonds publics et européens.

Il est proposé de créer un fonds de co-investissement sous forme d’une société par actions simplifiée à capital variable dont le capital initial s’élèvera à 1 M euros et qui pourra être porté à un maximum de 35 M euros en fonction du volume d’activité. Ce fonds aurait pour objet d’investir en fonds propres et quasi fonds propres dans des PME (au sens de la réglementation européenne), ayant une activité économiquement importante et leur siège social ou un établissement sur le territoire de la Région Nouvelle Aquitaine et ce en co-investissement systématique avec un ou plusieurs partenaires financiers.

La société qui portera le fonds sera dirigée et représentée par un Président investi des pouvoirs les plus étendus. Il sera assisté dans la réalisation de ses missions par un Conseil de la Stratégie ainsi qu’un Comité des Engagements. Il est proposé de nommer Monsieur Jean-Pierre Renaudin comme premier Président de la Société au regard de ses compétences dans le domaine de l’entreprise et de son financement.

Lire la suite

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *