vendredi 13 décembre 2019
15 novembre 2019

Mayotte: plus d’actions concrètes pour préserver la biodiversité

Depuis le mois de juin 2015, le Département de Mayotte et le Conservatoire botanique national de Mascarin (CBNM) sont liés par une convention. C’est dans le cadre de celle-ci que Mme Raïssa Andhum, 3ème vice-présidente du Conseil départemental de Mayotte, a pris part au conseil d’administration de l’association ce jeudi 7 novembre.

Accueillie par le président de la structure, Maximim Assoune, elle a ainsi pu faire valoir les intérêts de Mayotte et s’inspirer du sublime cadre du jardin botanique de Mascarin, labellisé depuis peu, jardin remarquable. Le conseil d’administration du conservatoire de botanique est composé de membres de droits (personnels de l’association), de représentants institutionnels (services de l’État, Université de La Réunion, Région Réunion et Départements de Mayotte et La Réunion) et de personnalités individuelles (représentants associatifs, scientifiques…).

Lors de cette réunion, le directeur Dominique Oudin a annoncé le renforcement des effectifs de l’équipe du Conservatoire basée à Mayotte, actuellement composée de 4 agents. Un botaniste, un chargé de mission scientifique devraient être recrutés courant 2020, ainsi qu’un personnel administratif.

Il a également été question de la restructuration de l’association et notamment le renouvellement de son conseil scientifique dans lequel l’élue a demandé d’avantage de place pour les experts mahorais. Le rôle de ce conseil est de venir en appui au personnel du Conservatoire en matière d’orientation et de relecture scientifique des travaux menés.

Mme Andhum a fait savoir sa volonté de voir les équipes du CD976 et du Conservatoire travailler ensemble pour mener des actions concrètes qui permettront notamment de valoriser et préserver la richesse botanique de l’île aux parfums.

À l’occasion de cette réunion, Raïssa Andhum a été désignée représentante du CBNM au sein de la Fédération nationale des conservatoires botaniques nationaux.

consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email