mercredi 12 août 2020
30 mars 2020

Martinique: un plan de lutte contre l’isolement

Martinique, collectivité, territoriale, France, Régions, Covid-19, isolementSuite au confinement mis en place depuis le 17 mars 2020 afin de limiter la propagation du Coronavirus COVID-19, la Collectivité Territoriale de Martinique et l’État s’engagent pour maintenir le lien social et lutter contre l’isolement.

Ce plan de lutte contre l’isolement a été présenté ce jeudi 26 mars 2020, par le Conseiller Exécutif Francis CAROLE et le Préfet de Martinique Stanislas CAZELLES.  Il vise à :

  • Lutter contre l’isolement dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)
  • Accompagner les personnes isolées à domicile
  • Soutenir les initiatives, notamment en renforçant l’accompagnement financier des associations caritatives
  • Garantir la continuité des soins et l’accompagnement au domicile des personnes âgées ou dépendantes.

Les Principales actions

1/ Les mesures d’isolement dans les EHPAD seront accompagnées d’initiatives favorisant le maintien du lien social et lutter contre l’isolement :

  • Équiper toutes les chambres de téléphone, de postes radio et/ou de télévision si possible connectés pour permettre des appels via le Wi-Fi (co-financement Etat-CTM) ;
  • Favoriser le maintien du lien familial en absence de visites.

2/ Des mesures sont prises pour accompagner les personnes isolées à domicile :

  • Mobiliser la plateforme dédiée à la gestion des solidarités covid19.jeveuxaider.gouv.fr.
  • Soutenir la création d’une cellule d’appelants dans chaque mairie pour prendre contact avec les personnes isolées.
  • Soutenir les initiatives des mairies pour équiper les personnes isolées et en difficulté financière en moyens de communication : téléphone/radio/télévision.
  • Etendre la cellule d’écoute SOS KRIZ aux souffrances liées à l’isolement et aux violences intrafamiliales.

3/ Soutenir les initiatives :

  • Renforcer l’accompagnement financier des associations caritatives dans le champ de l’aide alimentaire aux personnes
  • Financer des initiatives citoyennes (500 € à 5 000 € par projets)
  • Susciter des initiatives pour les familles monoparentales

4/ Garantir la continuité des soins et l’accompagnement au domicile des personnes âgées ou dépendantes.

consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email