mercredi 18 septembre 2019
6 septembre 2019

Martinique : non aux violences conjugales !

A l’occasion du Grenelle des Violences Conjugales, la Collectivité Territoriale de Martinique, représentée par le Conseiller Exécutif, Francis Carole a participé à la cérémonie d’installation de la Commission Territoriale de Lutte contre les Violences Conjugales présidée par le Préfet Franck Robine ce mardi 3 septembre, en Préfecture, Salle Félix Eboue.

Cette installation s’est tenue en présence de l’ensemble des acteurs institutionnels et associatifs mobilisés, notamment d’Hubert Hansenne, Président du Tribunal de Grande Instance de Fort-de-France, de Renaud Gaudeul, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Fort-de-France, des représentants des EPCI, de la Gendarmerie, de la CAF, CGSS, de l’ARS, de l’Ordre des avocats, de l’Ordre des médecins, du CHUM, etc…Elle a permis de dresser un état des lieux des dispositifs existants et d’identifier les principaux axes d’amélioration concrète et à court terme du plan de lutte contre les violences conjugales.

Ainsi, le Conseiller Exécutif Francis Carole a rappelé l’engagement et les moyens mis en place par  la Collectivité Territoriale de Martinique.

  • La nomination d’une Chargée de mission des politiques égalitaires entre femmes & hommes,
  • 92 assistantes sociales évoluent sur l’ensemble du territoire avec une mission socle, celle de la protection des personnes vulnérables. Une attention particulière est accordée aux femmes victimes de violences.
  • 2 assistantes de service social de la CTM sont mises à disposition depuis quelques années en zone gendarmerie et police.
  • La réouverture du CENDRA, (Centre départemental de ressourcement et d’accompagnement)
  • La signature d’une convention d’objectifs et de moyens avec l’ALEFPA (Association laïque pour l’éduction, la formation, la prévention et l’autonomie) portant attribution d’une subvention 112 000 € par an sur 3 ans, pour soutenir l’hébergement et la prise en charge de femmes enceintes et leurs enfants de moins de 3 ans et la mise en œuvre de mesures de visites médiatisées.

La rencontre a débuté par une minute de silence, proposée par l’Union des Femmes de Martinique en hommage aux femmes assassinées dans le cadre des violences conjugales depuis 1998 ! Un moment très solennel pour bien marquer la volonté de tous les partenaires et associations d’apporter une réponse forte pour combattre et enrayer ce phénomène.

Un état des lieux a été fait, les partenaires institutionnels et associatifs se sont exprimés et ont fait des propositions fortes et concrètes pour lutter efficacement contre ce fléau !

La réunion s’est achevée par la signature d’une convention d’installation de la Commission Territoriale de Lutte contre les Violences Conjugales et de sa composition. Cette commission est placée sous l’autorité conjointe du Préfet, du Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance et du Président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique.

 

Consulter l’article

Partager cet article :

About amarsan

  • Email