dimanche 24 juin 2018
23 février 2018

Martinique: impulser l’égalité des chances des personnels en situation de handicap

Ce lundi 19 février, la Collectivité Territoriale de Martinique a signé une convention avec le Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP). La Directrice adjointe du FIPHFP, Hélène BERENGUIER, en déplacement en Martinique et Alfred MARIE-JEANNE, Président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique, ont ainsi conclu un partenariat pour 3 ans afin de dynamiser une véritable politique d’égalité des chances des personnels de la CTM en situation de handicap.

Téléchargez ici l’intervention du Président du Conseil Exécutif

Un plan d’actions en 4 volets

1. Adaptations et aménagements des postes de travail, amélioration des conditions de travail et accompagnement des agents en situation de handicap

Objectif : Accompagner les agents en situation de handicap afin de leur assurer un environnement de travail propice à leur accomplissement professionnel.

2. Formation des agents en situation de handicap

Objectifs :

  • Favoriser le développement des compétences
  • Favoriser le reclassement et l’intégration dans un nouveau service.

3. Accueil d’apprentis en situation de handicap dans le cadre d’un contrat d’apprentissage, et de stagiaires de la formation supérieure

Objectifs :

  • Contribuer à l’intégration d’apprentis dans les services de la collectivité
  • Permettre à des étudiants de découvrir les services et les missions de la collectivité dans le cadre de stage en milieu professionnel
    NB. Année scolaire 2017/2018: 10 apprentis prévus du CAP à la Licence (5 contrats en cours, 2n renouvellements et 3 en cours de signature).

4. Actions de formation et de sensibilisation du personnel de la CTM à la question du handicap

Objectifs :

  • Dédramatiser la notion de handicap
  • Valoriser la culture de la diversité au sein des collectifs de travail
  • Donner les clés pour aborder la vie quotidienne aux côtés des agents en situation de handicap.
    Ex : Semaine évènementielle, séminaires, ateliers…

Le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique

Loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées :

« Constitue un handicap toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. »

Le Fonds pour l’insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP) a pour objectif d’accompagner les personnes en situation de handicap vers l’emploi public ou de les aider à conserver une activité professionnelle en compensant leur handicap. Dans cette optique d’insertion et de maintien dans l’emploi, le FIPHFP peut financer au cas par cas des aides individuelles matérielles, techniques, humaines ou encore de la formation. Il appuie également les employeurs publics dans le développement de politiques en faveur des agents en situation de handicap. Les politiques handicap doivent permettre l’atteinte progressive du taux d’emploi minimum de 6%, mais avant tout d’offrir des conditions de travail adéquates et durables aux personnes en situation de handicap.

La CTM et le handicap au travail

La Collectivité Territoriale de Martinique, en tant qu’acteur incontournable, occupe un rôle central et «avant-gardiste» dans l’impulsion d’une politique d’égalité des chances des personnels en situation de handicap.

Dans le domaine du handicap au travail, la collectivité a pour ambition au travers de cette convention, de rendre plus efficiente son action en matière d’intégration et de maintien dans l’emploi des personnels en situation de handicap.

L’ objectif de la CTM est de démystifier la notion de handicap au travail au sein de ses effectifs, et que celle-ci fasse partie intégrante de la culture territoriale.

NB. Taux d’emploi de personnes en situation de handicap au sein des effectifs de la CTM :
• 2,93 % en 2014 [Taux agglomérés des deux ex-collectivités]
• 5,97% en 2017
Forte propension d’agents dans la filière technique, essentiellement de la catégorie C.
Moyenne d’ âge entre 50 et 65 ans.

En termes de moyens humains, la mission handicap est constituée de 5 agents :
– 2 référentes handicap
– 1 assistante sociale de personnel
– 1 agent chargé des statistiques et du dispositif apprentissage
– 1 agent chargé du suivi des études ergonomiques des postes de travail

Et des compétences sont également mobilisables en interne :
– Un service de médecine professionnelle et de prévention
– Un réseau territorialisé de préventeurs

Consulter l’article

Partager cet article :

About Anaïs GAUTREAU

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *