lundi 19 novembre 2018
15 octobre 2018

Martinique: un échange des Régions ultrapériphériques sur l’innovation durable

Ce mardi 9 octobre, au Musée du Père Pinchon, Alfred Marie-Jeanne, Président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique a ouvert officiellement les échanges entre les Régions Ultrapériphériques dans le cadre du projet « Grow RUP, Martinique terre d’innovation durable ».

Partager des stratégies et des expériences

La Collectivité Territoriale de Martinique participe au projet « GROW RUP » dans le cadre du programme INTERREG EUROPE, en partenariat avec les Canaries, les Açores, Madère et la Réunion. Ce projet a pour objectif de soutenir la création et la croissance des entreprises innovantes du champ de l’économie bleue et de la croissance verte, en vue de réduire le chômage de longue durée dans les Régions Ultrapériphériques.

Le cœur du projet « GROW RUP » réside dans le partage de savoir-faire et de retours d’expériences à travers des déplacements dans chacune des Régions Ultra Périphériques partenaires. Ces séminaires techniques offrent la possibilité aux partenaires de partager des stratégies et des expériences, et d’échanger avec des acteurs publics et économiques sur des mesures de soutien à l’emploi dans l’économie bleue, verte et circulaire.

Du 9 au 11 octobre 2018, la Collectivité Territoriale de Martinique accueille les délégations pour la 5ème et dernière visite de site, afin de faire découvrir les structures et les projets innovants de Martinique en matière d’économie verte et d’économie bleue, selon le programme ci-après

Des visites tournées vers l’économie bleue et la croissance verte

Mardi 9 octobre : Séminaire « Martinique, Terre d’innovation durable »

Cette journée d’échanges au Musée du Père Pinchon permet de :

  • présenter les politiques territoriales aux délégations des autres Régions Ultra Périphériques : STDEII, financement de l’innovation, Interreg Caraïbe…
  • mettre en évidence les projets innovants de Martinique en faveur de la croissance verte et de l’économie bleue : Université des Antilles, Eco-Park Lafayette, E-Sims, Jardin partagé de Trenelle, Systeko, CODERUM, Association Martinique Course au large…
  • croiser les bonnes pratiques des régions ultrapériphériques

Mercredi 10 octobre : Journée thématique croissance verte

Sur le terrain, les délégations découvrent le savoir-faire martiniquais en la matière, en visitant:

  • Le centre de valorisation organique : Compostage des déchets verts et organiques broyés et traités pour être transformés en compost: (Capacité:20000T/an de déchets verts )
  • L’exploitation An Gryav’la : An griyav’ la est une exploitation pionnière en agri-tourisme sur le territoire du Robert
  • La distillerie Saint-James : La distillerie Saint James a réalisé de nombreux investissements pour sécuriser ses approvisionnements, produire écologique et répondre à la demande. Elle s’est engagée dans une démarche de développement durable par la valorisation des résidus de canne à sucre et d’efficacité énergétique.

Jeudi 11 octobre : Journée thématique économie bleue

En visite dans le sud de l’île, les délégations touchent du doigt les projets innovants dans ce domaine :

  • Atelier croisière et nautisme, Comité Martiniquais du Tourisme : La Martinique a accueilli en 2017, plus d’un million de touristes: Échanges de bonnes pratiques sur la stratégie croisière du CMT et perspectives d’avenir.
  • Visite guidée de la marina du Marin : Plus grand Port de Plaisance de Martinique, la Marina du Marin s’est engagée dans une démarche écoresponsable et de Tourisme durable.
  • Présentation des yoles rondes, impact économique et initiation : On estime à plus d’1 million d’euros l’impact du Tour des Yoles Rondes de Martinique. L’activité Yole offre de véritables perspectives d’évolution pour l’économie bleue locale.

consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email

Ajouter un commentaire

Champ requis *