mardi 12 novembre 2019
3 juillet 2019

Martinique: la CTM et l’Etat s’associent pour le développement des compétences en Martinique

Ce mardi 25 juin 2019, Alfred MARIE-JEANNE, Président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique et Franck ROBINE, Préfet de Martinique ont signé le Pacte Territorial d’Investissement dans les Compétences (PIC), à l’Institut Martiniquais de Formation Professionnelle pour Adultes (IMFPA) de Dillon. Un lieu symbolique choisi par le Président qui réaffirme la formation comme l’une des voies primordiales pour favoriser l’embauche.

 

C’était d’ailleurs l’occasion pour plusieurs stagiaires de présenter leurs parcours de formation et les débouchés : ouvriers horticoles, assistants RH, agents de propreté et d’hygiène, français & langues étrangères…

L’objectif du PIC est d’intensifier et d’accélérer l’effort de formation professionnelle des plus vulnérables pour les protéger contre le manque ou l’obsolescence rapide des compétences, dans un contexte de bouleversements incessants du marché du travail. Les compétences étant la clef de l’emploi et de la compétitivité de demain.

Comme l’a précisé le Président du Conseil Exécutif dans son discours : « L’Etat a prévu une enveloppe de 69M€ pour la mise en œuvre du PIC en Martinique sur la période 2019-2022. Pour la même période, la CTM apporte un peu plus de 94M€. Tous les acteurs et toutes les énergies doivent être mobilisés pour réussir ce pari ».

Le Préfet quant à lui, a affirmé que : « Les montants de ce pacte sont à la hauteur des enjeux. La CTM et l’Etat ont la ferme intention de ne pas faire du chômage une fatalité grâce à cette stratégie de formation massive qui s’étale jusqu’en 2022. Personne n’est inemployable»

Le Président et le Préfet ont tous deux salué le travail des équipes de l’Etat, du Pôle Emploi, de l’AGEFMA et de la CTM qui a contribué à identifier des actions autour de quatre axes majeurs :

  • Axe 1 : Garantir l’accès des publics fragiles aux parcours qualifiants par la consolidation des compétences clés
  • Axe 2 : Proposer des parcours qualifiants vers l’emploi, renouvelés dans leur contenu, au regard des besoins de l’économie en temps réel et de façon prospective
  • Axe 3 : Innover dans les territoires en transformant le système de formation professionnelle
  • Axe transverse : S’engager dans la modernisation des contenus et des modes de mise en œuvre de la formation et de l’accompagnement pendant les formations.

Plus d’infos sur le PIC :

Téléchargez ici le dossier de presse

Consulter l’article

Partager cet article :

About msakho

  • Email