mercredi 23 octobre 2019
5 juin 2019

Normandie: Manifeste Normandie pour la Paix dans le monde

 

Le Forum mondial Normandie pour la Paix 2019 lance le 4 juin un appel public à une prise de conscience de la nécessité d’une paix durable. Rédigé et présenté au forum par des Prix Nobel Mohamed El Baradei, Leymah Gbowee, Denis Mukwege, Jody Williams, et des personnalités de la société civile engagées pour la paix comme Anthony Grayling, philosophe, Sundeep Waslekar, président de Strategic Foresight Group (SFG), le manifeste sera proposé à la signature de tous.

 

 

Le Manifeste s’inspirera du Manifeste Russell-Einstein de 1955 qui posait la question : “Allons-nous mettre fin à la race humaine, ou l’humanité renoncera-t-elle à la guerre ?” et invitera à garder en mémoire ce que Russell et Einstein nous ont alors dit : “Souvenez-vous de votre humanité. Oubliez le reste”.

Le Manifeste Normandie posera en préambule cette même question, toujours d’actualité alors même que nous commémorons le 75ème anniversaire du Débarquement en Normandie, point de départ de la paix retrouvée en Europe.

Les rédacteurs et premiers signataires du Manifeste Normandie

 

Dr Mohammed El-Baradei (Egypte), est un diplomate et homme d’État. Directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) de 1997 à 2009, il reçoit le prix Nobel de la paix en 2005 conjointement avec l’organisation qu’il dirige pour leurs efforts en faveur de la non-prolifération des armes nucléaires dans le monde.

Leymah Gbowee (Libéria) est une travailleuse sociale, militante pour la paix en Afrique. Elle est co-lauréate du prix Nobel de la paix en 2011, avec Ellen Johnson Sirleaf et Tawakkol Karman pour leur lutte pour la sécurité des femmes et pour les droits des femmes à participer au travail de consolidation de la paix. Elle est responsable de l’organisation de Women of Liberia Mass Action for Peace qui a œuvré pour mettre un terme à la deuxième guerre civile au Libéria en 2003.

Denis Mukwege (Congo) prix Nobel de la paix 2018, conjointement avec Nadia Murad. Ils ont été récompensés pour leur lutte contre l’utilisation des “violences sexuelles en tant qu’armes de guerre” dans les conflits. Denis Mukwege est un gynécologue connu de la communauté internationale comme étant le “réparateur des femmes”.

Pr Jody Williams (Etats-Unis) est professeure. En 1997, elle reçoit le prix Nobel de la paix conjointement avec la Campagne internationale pour l’interdiction des mines antipersonnel terrestres.

Pr Anthony Grayling (Royaume Uni), est philosophe. Il est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages en philosophie, sur les droits de l’Homme.

Dr Sundeep Waslekar (Inde), Président de Strategic Foresight Group, think tank international. Il a travaillé avec plus de soixante pays. Dans les années 90, il a mobilisé des leaders politiques pour soutenir des actions en faveur du désarmement nucléaire. En 2016, il a joué un rôle majeur dans le premier Conseil de sécurité de l’ONU qui s’est tenu sur les ressources en eau, la paix et la sécurité.

Le manifeste

Signer le Manifeste

Le manifeste Russell-Einstein a été rendu public à Londres en 1955 en plein milieu de la guerre froide. Ce manifeste soulignait les dangers créés par les armes nucléaires. « L’humanité est mise devant une alternative claire : soit nous avançons tous vers la mort, soit nous devrons acquérir un minimum de bon sens. Il sera nécessaire de développer une nouvelle pensée politique si nous voulons éviter un désastre absolu. »

En ces termes, il exhortait les dirigeants du monde à rechercher des solutions pacifiques aux conflits internationaux. Il a été signé par des intellectuels et scientifiques de premier rang parmi lesquels Albert Einstein.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email