9 février 2018

Île-de-France: la #NouvelleRégionIDF emménage à Saint-Ouen !

Après plus de 20 ans passés à Paris 7e sur une multitude de sites, la Région emménage depuis fin janvier en Seine-Saint-Denis. Pour plus de proximité avec les Franciliens et d’efficacité, tous ses services sont réunis en un même endroit.

alérie Pécresse s’y était engagée lors de sa campagne en 2015, c’est aujourd’hui chose faite. La Région quitte Paris 7e, où son siège était éclaté sur plusieurs sites, pour la Seine-Saint-Denis. Depuis la fin janvier, tous ses services sont progressivement réunis en un même lieu : au 2, rue Simone-Veil, dans le nouvel éco-quartier des Docks à Saint-Ouen (93).

« C’est un projet modèle pour une administration modèle du XXIe siècle », avait déclaré la présidente de la Région, Valérie Pécresse, en février 2017, lors d’une visite du bâtiment Influence 1, alors en plein chantier.

Un ensemble exemplaire

Le principe du déménagement avait été adopté dès janvier 2016. Le site de Saint-Ouen avait été retenu en juillet 2016, au terme de deux présélections. Et le projet dit « Influence » avait été voté par les élus régionaux en novembre 2016.

La visite guidée de Valérie Pécresse en vidéo
La présidente de la Région a présenté Influence 1 à la presse ce 6 février. Cliquez ici pour voir la vidéo diffusée en direct sur Facebook.

Imaginé par l’architecte Jacques Ferrier, le bâtiment Influence 1, qui compte sept étages, sera complété par un second identique, Influence 2. Un ensemble qui se veut exemplaire sur tous les plans : en termes de consommation d’énergie et d’eau, d’accessibilité aux personnes en situation de handicap, d’aménagements et d’équipements facilitant le travail collaboratif des agents…

« D’en haut, on surplombe à la fois Paris et la banlieue. Tout un symbole… », a commenté Valérie Pécresse sur place lors d’une visite oragnisée pour la presse, ce 6 février.

 

9,2 M€ d’économies de loyer par an

Pour les Franciliens, le gain est multiple : leur Région gagne en proximité hors de Paris, en efficacité en réunissant tous ses agents sur un même site, mais aussi financier.

Le loyer est en effet 31% moins cher qu’à Paris, ce qui représente une économie annuelle de plus de 9,2 M€.

1.450 agents de la Région emménageront à Saint-Ouen dès 2018. Il seront rejoints par leurs collègues des services restés à Paris dès 2019, quand le second bâtiment sera prêt. L’administration modèle du XXIe siècle sera alors 100% opérationnelle.

 

Le déploiement du télétravail s’accélère
La Région ne se contente pas de soutenir le télétravail des Franciliens en finançant l’aménagement de tiers-lieux près de chez eux, elle le déploie auprès de ses agents. Environ 80% des postes y sont éligibles (*) un ou deux jours par semaine. Les agents régionaux en télétravail ont le choix d’effectuer leur mission depuis leur domicile ou des tiers-lieux. À l’automne 2017, 200 agents de la Région ont commencé à expérimenter le télétravail. Dès qu’ils arrivent à Saint-Ouen, tous les agents régionaux éligibles peuvent le pratiquer. Ils sont d’ores et déjà 600 dans ce cas.
(*) Sont exclus par exemple les agents d’accueil-standardistes, les agents de sécurité, les assistants de gestion du courrier et les chargés d’exploitation-maintenance courante.
Cliquez ici pour voir la carte des tiers-lieux d’Île-de-France ouverts à tous les Franciliens.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email