jeudi 24 septembre 2020
9 septembre 2020

Sud: le plan de reconquête économique de la Région

Afin de passer à la reconstruction, la Région Sud a travaillé tout l’été avec ses partenaires économiques pour bâtir un Plan de reconquête efficace. Avec l’agence de développement économique, risingSUD, plus de 1200 entreprises ont été consultées et 340 entretiens menés au cours des derniers mois. Ce Plan de reconquête de l’économie régionale doit être une réponse claire aux crises économiques et sociales. Parmi les axes majeurs de cette reconquête économique, la protection de l’environnement et la lutte contre le réchauffement climatique seront essentielles. Sud, Région, plan de reconquête

Depuis 2017, 30% du budget régional est engagé en faveur du Plan climat « une COP d’avance » : il constituera naturellement un pivot de cette stratégie. Le plan de reconquête s’articulera donc autour de deux priorités claires : protéger les emplois, l’excellence industrielle, tout en protégeant un patrimoine naturel unique au monde.

Contenu du Plan de reconquête économique

Afin de passer à la reconstruction, la Région a travaillé tout l’été avec ses partenaires économiques pour bâtir un Plan de reconquête efficace. Avec l’agence de développement économique, risingSUD plus de 1200 entreprises ont été consultées et 340 entretiens menés au cours des derniers mois.

Le Plan de reconquête est désormais prêt et décliné à travers 5 grands chantiers :

  1. Renforcer la capacité d’investissement et d’innovation des entreprises
  2. Rendre les entreprises plus résilientes face aux « transitions » et aux chocs
  3. Engager la reconquête industrielle dans nos territoires en accompagnant l’implantation de nouveaux projets dans les filières d’avenir et la relocalisation d’industries stratégiques
  4. Promouvoir le savoir-faire local des TPE PME et doper leur business
  5. Enfin, renforcer attractivité de la Région et internationalisation des entreprises

Un plan de reconquête d’1 milliard d’euros sur 2 ans articulé autour de 17 mesures

1- Renforcer la capacité d’investissement et d’innovation des entreprises

  • 64 M€ pour renforcer les Fonds propres des entreprises,
  • 4 M€ supplémentaires destinés à financer les nouveaux projets d’innovation des entreprises,
  • Réduction de la fiscalité de production en accord avec l’Etat, représentant un allégement d’impôt de 637M€ pour les entreprises du territoire régional,
  • Déploiement d’une « plateforme régionale de solutions des start-up ».

2- Rendre les entreprises plus résilientes face aux « transitions » et aux chocs économiques

  • Poursuite du programme coach digital, pour aider les entreprises à faire face aux enjeux de la transition numérique liés à la crise, dispositif incontournable du COVID, pour accélérer la transition numérique des TPE-PME,
  • Déploiement du « Parcours de la transition écologique des entreprises », dédié aux TPE/PME de Provence-Alpes-Côte d’Azur,
  • Accompagner la reconquête industrielle des entreprises grâce à un soutien renforcé de l’investissement vers l’industrie du futur et la transition énergétique avec « Parcours Sud Industrie 4.0 ».

3- Engager la reconquête industrielle dans nos territoires

  • Création du Fonds de participation et de reconquête industrielle post-COVID, objectif 60 millions d’euros,
  • Doublement des dispositifs de l’Etat sur les appels à projets en faveur de l’industrie lancés cet été pour les entreprises régionales, dans une logique « 1+1 »,
  • Déploiement du Fonds de transition juste pour accompagner les industries régionales dans leurs investissements de décarbonation,
  • Mis en place d’un « Pack Sud relocalisation » pour réduire la « dépendance économique » et accompagner les entreprises régionales dans leur stratégie de relocalisation,
  • Mise en place d’une offre d’implantation pour les industriels français ou étrangers pour faciliter leur implantation et donc la création d’emplois dans les territoires !

4- Promouvoir le savoir-faire local de nos TPE PME et doper leur business

  • Renforcement de la plateforme www.maregionsud.fr/alimentation-locale  pour référencer le savoir-faire des producteurs et artisans locaux et encourager le « consommer local »,
  • Création d’un label « OrigineSud » et organisation d’un salon annuel pour promouvoir les producteurs locaux tout en favorisant une économie de proximité.

5- Renforcer attractivité de la Région et internationalisation des entreprises

  • Soutien renforcé aux investissements étrangers, européens et français en Région pour ancrer les entreprises étrangères déjà implantées et en attirer de nouvelles
  • Création d’un nouveau dispositif pour attirer les start-ups étrangères,
  • Renforcement des outils déployés dans le cadre de la Team France Export Région Sud.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email