dimanche 20 août 2017
3 avril 2017

Hauts-de-France: le chinois BYD construira ses bus dans le Beauvaisis

Hauts-de-France, region, industrie, construction, bus, groupe, chine, beauvais, emploi, industrieBYD continue son développement à l’international. Pour s’imposer sur le marché européen, le 4e constructeur automobile chinois implante son nouveau site de production à Allonne (60), dans les Hauts-de-France.

BYD – pour Build Your Dreams – continue de construire son rêve. Le géant chinois, qui compte 180 000 employés à travers le monde, a choisi les Hauts-de-France pour accélérer sa croissance. Après des semaines de négociation avec la Région et ses différents partenaires, c’est le site d’Allonne (60), dans le Beauvaisis, qui a été retenu. Un choix qui fait suite à une intense compétition avec d’autres régions et de nombreux territoires.

Pourquoi Allonne, dans les Hauts-de-France ? “Plusieurs facteurs ont fait pencher la balance pour les Hauts-de-France. Sa position géostratégique, d’abord, au cœur de l’Europe, à proximité de grands axes de communication que sont l’autoroute A1 ou l’aéroport de Beauvais-Tillé, explique Isbrand Ho, directeur général de BYD Europe. La tradition automobile des Hauts-de-France, avec de grands constructeurs comme Toyota dans le Valenciennois, a également été importante dans notre prise de décision. Il y a ensuite un vrai marché en France, le plus important en Europe en terme de demande de production de bus électriques. Enfin, et c’est sûrement ce qui a fait la différence, le projet d’implantation dans les Hauts-de-France a été dynamisé par de nombreux partenaires – la Région, l’agglomération de Beauvais, Nord France Invest et Business France – qui ont grandement favorisé notre venue.”

Cet assemblage gagnant a entraîné le groupe chinois à investir 10 millions d’euros dans son nouveau site de production. Les promesses d’embauche sont à la hauteur de l’investissement : 100 employés, dans un premier temps, et de nombreux autres en prévision dans les prochaines années.

Consulter l’article

Partager cet article :
Tags:

About emmanuel georges picot

  • Email