dimanche 16 juin 2019
2 avril 2019

Pays de la Loire: Laval Virtual, territoire d’innovations

Les acteurs de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée se sont donné rendez-vous en Pays de la Loire à l’un des plus importants salons dédié : le Laval Virtual. Innovations et nouveautés technologiques ont rythmé cinq jours d’effervescence en Mayenne. Et la Région était au rendez-vous afin de promouvoir les usages des technologies immersives dans l’industrie en Pays de la Loire.

Le salon Laval Virtual est généralement l’occasion d’entrer en contact avec une nouvelle génération de casques de réalité virtuelle. Et pour les étudiants chercheurs, startupers, et bien entendu le grand public, de se familiariser avec la sphère de la création et de l’interaction virtuelle. Et cette édition 2019 l’a bien confirmé : plus de 20 000 visiteurs enregistrés entre le 20 et le 24 mars dernier, un espace d’exposition de 9 000 m2, 320 exposants venus du monde entier… « Le Salon s’est aussi imposé comme un lieu de multiples occasions de networking avec les acteurs français et internationaux de la VR/AR, la réalité virtuelle et de la réalité augmentée, qui viennent de plus en plus nombreux », explique Laurent Chrétien, directeur général de Laval Virtual.

De nombreux secteurs d’activité représentés

Créé en 1999, Laval Virtual est devenu l’événement leader européen dans les domaines des nouvelles technologies et usages du virtuel, grâce à ses cycles de conférences qui s’adressent à tous ceux qui souhaitent comprendre et mieux maîtriser les technologies immersives, à ses stands de démonstration et à son festival Recto VRso, dédié à l’art et la réalité virtuelle. Aujourd’hui, la réalité virtuelle est devenue un véritable enjeu de compétitivité industrielle : maîtrise des process et des budgets, gain de temps, réduction des coûts, innovation… La réalité virtuelle et la réalité augmentée montent en puissance dans l’industrie. L’objectif de la Région des Pays de la Loire est d’accompagner les entreprises (TPE, PME, PMI) sur le chemin de la digitalisation pour leur permettre de lever les freins à leur développement. Dans cet esprit, la Région a proposé, sur le salon Laval Virtual, un espace dédié aux usages des technologies immersives dans l’industrie.

Chef de file européen de la réalité virtuelle et augmentée

« Depuis 2016, la Région des Pays de la Loire a fait de la numérisation de l’économie une de ses priorités pour soutenir et accélérer la croissance économique et la compétitivité de son territoire », a indiqué Laurent Prétrot, conseiller régional en charge du numérique. « Avec CLARTE, centre de ressources et de transfert sur la réalité virtuelle, le salon Laval Virtual, le Laval Virtual center, le Technocampus Smart Factory, ou encore les clusters thématiques du territoire, les Pays de la Loire se positionnent comme véritable chef de file européen de la réalité virtuelle et augmentée ». L’élu régional a ce jour-là présenté la stratégie régionale industrielle sur le territoire ligérien à une délégation venue de Bulgarie.

Accélérer la numérisation et l’innovation

Pour accompagner la prise de conscience des entreprises régionales et leur permettre d’intégrer des solutions innovantes dans leurs process, la Région des Pays de la Loire s’est associée au stand CLARTE. Objectif : valoriser l’offre de solutions régionales en faveur du développement de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée dans l’entreprise. Cet espace présentait aux entreprises du territoire souhaitant sauter le pas et accélérer leur digitalisation, le technocampus Smart Factory :
– son offre de conseil et sensibilisation, opérée par CLARTE,
– ses ressources technologiques et équipements de pointe.

LA PAROLE A …
Trois acteurs convaincus par la portée de Laval Virtual


« Nous produisons des contenus graphiques de vulgarisation scientifique pour apporter une haute valeur illustrative et pédagogique appliqués à de nombreux domaines : découverte du corps humain, visites de patrimoine non ouverts au public, simulations pour la formation… Chaque année, nous repartons avec des contacts précieux qui augurent des collaborations  professionnelles de qualité. En ce sens, la Laval Virtual est un bon trait d’union entre les besoins d’informations des entreprises et les technologies virtuelles de pointe. »
Christophe Martin, gérant de Com par l’image, La Meilleraye-de-Bretagne (Loire-Atlantique)


« Notre start up n’a qu’un an d’existence et il était indispensable d’être présent au Laval Vitual. Notre secteur d’activités est double : le jeu et l’apprentissage, notamment à travers des modules de formation créés en réalité virtuelle. Ce salon est un bon moyen de mettre en avant les solutions que nous proposons aux PME, qui souhaitent faire évoluer leurs activités créatives, grâce aux dernières applications de la réalité virtuelle. C’est un tremplin économique évident. »
Thomas Favarel, animateur Game master pour LudyLab, Chambretaud (Vendée).


« Nous n’avons pas hésité à traverser l’Europe pour venir présenter notre une plate-forme de mouvement destiné au domaine du divertissement. Ce nouveau système facilite l’apprentissage rapide de la réalité virtuelle aux utilisateurs novices, et le plateau incliné permet de maintenir le joueur sur place avec un effort nettement moindre. Sur le Salon, l’accueil du public est allé au-delà de nos attentes. Pour une première participation, nous sommes conquis. »
Jérôme Plantis, société Cyberith (Autriche)

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email