mercredi 24 mai 2017
10 mai 2017

Bretagne/Normandie/Pays de la Loire: lancement du fonds Go Capital Amorçage II

Bretagne, Normandie, Pays de la Loire, entreprise, économie, fonds, amorçage, innovation, start-upLe 3 mai dernier a eu lieu le lancement de Go Capital Amorçage II : un fonds créé à l’initiative des Conseils Régionaux de Normandie, Bretagne et Pays de la Loire, destiné à investir dans les jeunes entreprises innovantes en les accompagnant financièrement.

Créé en 2012 à l’initiative des Conseils Régionaux de Normandie, Bretagne et Pays de la Loire, le premier fonds Go Capital Amorçage (doté de 57 M€) a permis de financer sur le territoire du Grand Ouest, 25 jeunes entreprises innovantes à fort potentiel de développement dans les domaines de la Santé-Médical, du Digital & Media, de la Biotechnologie et Nutrition-Santé et de la Transition Energétique. Plus de 80 M€ ont jusqu’à maintenant été apportés à ces entreprises. Ce premier fonds se consacre aujourd’hui à accompagner ces entreprises et à leur apporter des solutions de refinancement. Fort de ce succès, les partenaires ont renouvelé leur confiance à la société de gestion Go Capital et souscrivent au fonds Go Capital Amorçage II, lancé le 3 mai dernier. 

Go Capital Amorçage II, c’est :

  • une stratégie d’investissement conduisant à se concentrer sur de jeunes entreprises innovantes en phase post-création de mise au point de leur offre commerciale n’ayant pas encore fait appel à des investisseurs et présentant des perspectives de création de valeur importantes,
  • un accompagnement fort des projets financés, à la fois par Go Capital et également par les accélérateurs professionnels du Grand Ouest,
  • une relation de proximité avec les agences des marchés professionnels et entreprises des partenaires bancaires associés au fonds.

Go Capital Amorçage II apportera, lors d’un premier investissement, en moyenne 500 000 euros, pouvant aller jusqu’à 2 M€ en plusieurs tranches, en fonction du stade de maturité commerciale de l’entreprise et de la nature du projet. Le fonds se donne la possibilité de réinvestir en plusieurs fois, pour accompagner les étapes successives de développement de la société, jusqu‘à un maximum de 6 M€.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email