jeudi 23 novembre 2017
8 novembre 2017

Bourgogne-Franche-Comté: lancement des Rencontres Territoriales Economie-Emploi-Formation

Lancement des Rencontres Territoriales Economie-Emploi-Formation

La première des dix rencontres qui se tiendront jusqu’au 12 décembre 2017 en Bourgogne-Franche-Comté, s’est déroulée lundi 6 novembre 2107 à Besançon, réunissant élus locaux, acteurs de la formation, de l’emploi et de l’économie, et partenaires sociaux.

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté et Christiane Barret, Préfète de la région Bourgogne-Franche-Comté, ont décidé d’unir leur action en faveur de la croissance, du développement et de l’emploi avec les territoires et leurs acteurs. « Il faut que nous soyons tous ensemble réactifs et créatifs pour que, face aux besoins en compétences des entreprises, on puisse adapter nos outils, à court, moyen et long terme et former nos jeunes et les demandeurs d’emplois », a expliqué Marie-Guite Dufay. « Il y a une incontestable embellie économique mais il ne faut pas louper le virage. Nous devons être pragmatique, efficace et apporter des solutions concrètes », a précisé Christiane Barret. L’enjeu de ces Rencontres Territoriales Economie-Emploi-Formation (RTEEF) est ainsi d’identifier des pistes d’action territoriales concrètes en faveur de la formation, de l’emploi et de l’économie. C’est pourquoi, elles sont organisées sur la base d’un découpage dynamique de la Bourgogne-Franche-Comté en lien avec la structuration de l’emploi, tout en respectant le contour des établissements publics de coopération intercommunale dans leur périmètre actuel.

Présence territoriale rapprochée

Pour chaque bassin d’emplois, un diagnostic de territoire sera d’abord présenté, suivi d’échanges avec les personnes présentes. La première rencontre, qui concernait le territoire allant de Rioz (70) à Ornans (25), de Marnay (70) à Valdahon (25), en passant par Baume-les-Dames (25) et Besançon, a réuni près de 80 personnes, chefs d’entreprise, branches professionnelles, partenaires sociaux, acteurs de la formation, de l’orientation et de l’économie et collectivités locales. La question d’une meilleure prise en compte des compétences, la formation des managers, l’emploi des jeunes, l’importance de l’alternance et de l’apprentissage en situation, l’attractivité du territoire… sont autant de sujets qui ont été évoqués.
Dans chacun de ses territoires, un élu régional est désigné référent. « Je souhaite une présence territoriale la plus rapprochée pour entendre les demandes, les attentes et les préoccupations et pour pouvoir y répondre », a en effet rappelé Marie-Guite Dufay, précisant que ces rencontres se dérouleraient deux fois par an.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email