mardi 18 décembre 2018
11 janvier 2018

Normandie: la Région et le Parlement Européen s’engagent pour la Paix et la Liberté

La Région Normandie et le Parlement Européen ont signé, mardi 9 janvier, à Bruxelles, une convention de partenariat. A travers cette initiative inédite, les deux institutions s’engagent à œuvrer ensemble pour la promotion de la paix, de la liberté et pour le développement de la conscience et de la citoyenneté européennes.

Drapeaux européens

Un étroit partenariat autour du Forum Mondial pour la Paix

Le Parlement européen et la Région Normandie s’engagent par la présente convention à nouer un partenariat autour du Forum mondial pour la Paix organisé chaque année en Normandie à compter de juin 2018 et durant lequel des acteurs du monde entier viendront débattre des questions liées au renforcement de la Paix.

  1. Élaboration par le Service de Recherche du Parlement européen d’une étude annuelle sur la contribution de l’Union européenne à la paix dans le monde. Cette étude présentera une photographie globale des zones de conflits dans le monde, les moyens d’intervention engagés par l’Union européenne et une analyse des perspectives à court, moyen et long terme. Elle comporte un focus géographique sous la forme d’une évaluation mesurant l’impact de l’action de l’Union européenne sur un territoire donné. Elle sera rendue publique en Normandie, à l’occasion du Forum mondial pour la Paix. Elle pourra également faire l’objet d’une présentation au Mémorial de l’Alsace-Moselle à Schirmeck.
  2. Elaboration par le Parlement européen d’un « Indice de la paix ».Le Parlement européen étudie la faisabilité de la publication, à compter de l’édition 2019 du Forum mondial pour la Paix, d’un indice de la paix, mesurant chaque année le niveau de conflictualité dans le monde. Cet indice prendra l’appellation d’Indice « Normandie » de la Paix du Parlement européen.

De nouvelles plateformes digitales destinées à rapprocher l’Europe de ses citoyens

Le Parlement Européen a inauguré, en mai 2017, la Maison de l’Histoire européenne qui a pour vocation de favoriser la compréhension du passé commun et des différentes expériences des citoyens européens. En marge de cette initiative, le Parlement a également développé le portail digital participatif multilingue « My House of European History » mis en ligne en mars 2017. Cette plateforme invite tous les citoyens à raconter leur histoire personnelle lorsque celle-ci est liée à celle de la construction européenne, permettant ainsi de relier la « Grande Histoire » aux petites histoires de chacun.

Le Parlement européen souhaite s’appuyer sur cette expérience et la faire connaître davantage par le grand public, notamment au niveau régional. À ce titre, une expérience pilote de promotion à l’échelon régional de cette plateforme sera mise en place dans le cadre de cette convention, afin que la Région Normandie puisse apporter une contribution concrète et utile au développement de ce projet.

En outre, le Parlement européen souhaite développer, sur le modèle du site My House of European History, de nouvelles plateformes digitales interactives afin d’encourager la participation directe des citoyens au projet européen. Ces applications mobiles, dont la mise en ligne est prévue au printemps 2018 auront pour vocation première de permettre aux citoyens de mieux comprendre l’Union, son histoire et sa valeur ajoutée dans le quotidien de chacun en fonction de leurs centres d’intérêt ou encore de leur localisation géographique. Par ailleurs, en amont des prochaines élections européennes de 2019, ces applications faciliteront la promotion et le développement de la citoyenneté européenne en améliorant notablement les conditions de la participation civique et démocratique au niveau de l’Union.

Dans le cadre de cette expérience pilote, le Parlement européen et la Région Normandie s’engagent à entamer une réflexion et à mener des actions communes afin d’expérimenter ces applications dès leurs premières phases de développement au service des citoyens.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email