dimanche 24 juin 2018
20 mars 2018

Normandie: la Région dévoile sa charte de restauration scolaire

En 2017, la Région Normandie a élaboré une nouvelle politique régionale de restauration scolaire, axée sur la qualité et la proximité. Cette politique a été définie à l’issue d’une large concertation avec les acteurs de la profession agricole et des établissements scolaires. Le plan « Je mange normand dans mon lycée » est mis en œuvre depuis la rentrée 2017. Son objectif ambitieux est de servir 80 % de produits normands dans les restaurants des lycées d’ici 2021.

Cantine du lycée Corneille, Rouen

Grâce au plan « Je mange normand dans mon lycée », 148 lycées et 129 restaurants scolaires vont désormais promouvoir les produits de l’agroalimentaire normand, et restaurer les 106 000 lycéens du territoire. Les ″produits normands″ correspondent à l’ensemble des produits fabriqués et/ou transformés en Normandie, issus d’un circuit court ou de proximité. Ce programme régional s’articule autour de quatre priorités, correspondant aux attentes des acteurs de la restauration scolaire (personnels des établissements, lycéens, producteurs, transformateurs et grossistes) :

  • Créer une relation de confiance entre les acteurs de la restauration scolaire
  • Assurer un suivi pédagogique et développer des outils pour s’approvisionner régionalement
  • Soutenir le développement logistique et accompagner la mutualisation des pratiques
  • Mieux connaître notre territoire pour développer l’innovation

A travers la charte de restauration scolaire, la Région Normandie accompagne tous les établissements scolaires engagés dans une démarche de service de restauration de qualité pour les lycéens. Cette charte qualité a été élaborée en septembre 2017 lors d’ateliers participatifs, regroupant les représentants de 14 établissements et de la Région, et 19 chefs de cuisine. Des engagements tripartites entre les établissements, les élèves et la Région résultent de ces ateliers.

Son objectif est d’offrir aux élèves un service de qualité portant sur :

  • le choix des produits et la prestation (la qualité de service et la diversité de l’offre)
  • l’accueil des lycéens dans les restaurants scolaires (l’aménagement, la communication et le lien social)
  • la santé et l’éco-citoyenneté (sécurité sanitaire, qualité nutritionnelle, démarche de développement durable).


Manger des produits normands dans les restaurants scolaires de la région, c’est un enjeu majeur pour l’éducation au goût et la santé des jeunes Normands mais c’est aussi un enjeu économique et environnemental.

Hervé Morin

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email