jeudi 18 octobre 2018
20 février 2018

Bourgogne-Franche-Comté: la Région au côté de l’Etat dans la bataille contre le chômage

La Région au côté de l'Etat pour mener la bataille contre le chômage

Marie-Guite Dufay a signé, jeudi 15 février 2018, la lettre d’engagement relative au plan régional d’investissement dans les compétences en présence d’Estelle Sauvat, haut-commissaire à la transformation des compétences, en déplacement à Besançon.

Estelle Sauvat, haut-commissaire à la transformation des compétences auprès de Muriel Pénicaud, ministre du Travail, a été accueillie par la présidente de la Région aux centres AFPA et AFPI Sud Franche-Comté à Besançon, aux côtés de représentants de Pôle emploi et de la Direccte. L’occasion de rencontrer et d’échanger avec des stagiaires en horlogerie, des opérateurs régleurs sur machine, des formateurs mais aussi des entrepreneurs. Philippe Bérard, président directeur général de SMB fabricant des montres LIP, a ainsi expliqué que son entreprise avait embauché « un nombre significatif de personnes, particulièrement des femmes, formées à l’AFPA ». Il faut dire que les formations dispensées, financées par la Région, répondent vraiment aux besoins des entreprises. Des formations concrètes saluées également par les stagiaires dont nombre d’entre eux ont fait le choix d’une reconversion dans le secteur de l’industrie. « Parce qu’il y a du boulot ! », s’exclame un ancien cuisinier. Une réalité sur laquelle Marie-Guite Dufay a insisté rappelant que la Région menait depuis plusieurs années une campagne de communication sur la valorisation des métiers de l’industrie.

Davantage de formations certifiantes
Soulignant le partenariat étroit qui existe en Bourgogne-Franche-Comté avec l’Etat et les partenaires sociaux, la présidente a rappelé l’implication de la Région dans la mise en œuvre du plan « un million de formations pour les personnes en recherche d’emploi » qui a permis à plus de 70  000 personnes en recherche d’emploi de se former. Et d’expliquer, avec Océane Charret-Godard, vice-présidente en charge de la formation continue, des mutations économiques, du dialogue social territorial et de l’orientation, que la question de la formation et du développement des compétences avait été au cœur des dix rencontres territoriales économie-emploi-formation menées à l’automne dernier avec l’Etat.

« Vous êtes dans une région très sensible à ce sujet car industrielle. Nous approuvons ainsi le plan d’investissement dans les compétences (PIC), mis en place par le Gouvernement, ouvert aux expérimentations et aux innovations et répondant à nos objectifs d’organiser davantage de formations certifiantes. » Le PIC vise en effet à former en cinq ans un million de jeunes peu qualifiés et un million de demandeurs d’emploi de longue durée faiblement qualifiés, mais aussi à transformer en profondeur l’offre de formation grâce à des outils et méthodes innovantes, notamment numériques.

« Nous investissons dans les Régions exemplaires, qui s’engagent déjà comme c’est le cas de la Région Bourgogne-Franche-Comté. Ce plan est additionnel et nous débloquerons ici 25 millions d’euros pour cette première année d’amorçage », a précisé Estelle Sauvat. Le déplacement s’est conclu par la signature de la lettre d’engagement relative au plan régional d’investissement dans les compétences par la présidente de la Région.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email