mercredi 23 août 2017
3 juillet 2017

Hauts-de-France: la Région agit pour l’autonomie énergétique en Afrique

Avec une nouvelle stratégie de relations internationales, la Région Hauts-de-France s’engage auprès de l’association présidée par Jean-Louis Borloo, “Énergies pour l’Afrique”, pour l’avenir du continent africain.

C’est l’un des axes forts de la nouvelle stratégie des Hauts-de-France pour booster son action et sa visibilité à l’international : la Région devient chef de file du Plan de paix-énergie-croissance en Afrique. Véritable “Plan Marshall” pour l’Afrique, ce projet lancé par l’association “Énergies pour l’Afrique” a pour ambition d’assurer l’autonomie énergétique du continent, garantie du maintien de la paix.

Il y a une situation d’urgence en Afrique : 650 millions d’Africains n’ont pas accès à l’énergie, porte d’entrée à la santé, au développement économique, à l’éducation, à l’emploi, révèle Jean-Louis Borloo. C’est un enjeu planétaire, comme l’a bien compris la Région Hauts-de-France. Elle est la toute première à signer une convention de partenariat avec “Énergies pour l’Afrique” et devient chef de file en Europe du plan de Paix-Croissance-Énergie.

S’appuyer sur la Troisième révolution industrielle

Pourquoi un tel partenariat entre la Région et l’association présidée par Jean-Louis Borloo ? La réponse se situe dans une dynamique, unique en Europe, de développement économique : la Troisième révolution industrielle. L’objectif est d’unir nos forces et de s’appuyer sur l’expertise des Hauts-de-France pour faire de la Région le leader en Europe du déploiement de projets énergétiques en Afrique.

Ce soutien inédit au programme pour l’Afrique incarné par Jean-Louis Borloo est en cohérence avec nos politiques déjà engagées, révèle Xavier Bertrand. Notre appui au plan de paix-énergie-croissance n’est pas que symbolique : il va être profondément utile à la population de tout un continent, qui compte plus d’un milliard d’habitants. Il est aussi pratique pour notre développement économique et bénéfique pour nos entreprises, qui apporteront des solutions concrètes en termes d’accès à l’énergie ou encore de formation professionnelle.

À terme, avec la participation des Hauts-de-France, le Plan de Paix-Énergie-Croissance en Afrique permettra de :

  • booster l’accès à l’énergie pour tous les pays d’Afrique d’ici 2025
  • fédérer les actions des partenaires dans une logique de soutien européen unifié, transparent, opérationnel, concret, traçable et évaluable
  • mobiliser des moyens humains et financiers efficaces, au service de l’autonomie énergétique du continent

Promotion des Hauts-de-France à l’international

Autre axe stratégique portée par le partenariat entre la Région et “Énergies pour l’Afrique” : faire la promotion, sur un continent qui compte 1,1 milliard d’habitants répartis du 54 pays, du “made in” Hauts-de-France.

La collaboration directe entre la Région et les pays d’Afrique va permettre de booster le développement à l’international de nos entreprises, d’imposer nos savoir-faire dans les pays émergents à travers la mise en place d’un Plan business énergies entre l’Afrique et les Hauts-de-France.

Cet article La Région agit pour l’autonomie énergétique en Afrique est apparu en premier sur Région Hauts-de-France.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email