vendredi 22 février 2019
5 février 2019

Normandie: la Région accompagne le développement de la filière pharmaceutique

La Région Normandie et Polepharma, premier cluster européen de la production pharmaceutique, ont  signé, lundi 4 février, une convention avec la filière pharmaceutique de Normandie pour la période 2018-2019. La Région mobilisera 490 000 euros dans ce cadre.

 

pharma-normandie

 

Cette signature s’inscrit dans le contrat de filière des Industries de la Santé, douzième secteur stratégique ayant fait l’objet d’un soutien régional.

L’objectif : faire du secteur de la santé un moteur de développement économique, d’attractivité et d’excellence régionale. 

Polepharma s’est fixé 3 grands objectifs :

  • Promouvoir les atouts et savoir-faire des acteurs régionaux, en défendant leurs intérêts dans les instances nationales professionnelles et institutionnelles
  • Continuer à fédérer tous les acteurs (laboratoires, start-up, R&D privée et publique, centres de formation) et doubler en 2 ans le nombre d’adhérents
  • S’engager fortement en appui aux politiques régionales, par une présence renforcée dans les évènements collectifs et par un déploiement des actions sur l’ensemble du territoire régional

Ainsi, un programme d’actions sur 2 ans a été construit, autour de 4 grands axes d’intervention : la performance industrielle, l’innovation, les compétences et la formation, la promotion et le business.

En savoir plus sur cette convention

CHIFFRES-CLÉS

La Normandie : 2ème  région française pour la chimie pharmaceutique et la 3ème  région française productrice de médicaments. 
L’industrie pharmaceutique en Normandie génère 20 000 emplois (dont 10 000 emplois directs dans les laboratoires).
Les industriels de la pharmaceutique sont concentrés sur 4 principaux bassins : Val-de-Reuil avec 4 750 emplois, Rouen avec 2 750, Evreux avec 1 500 emplois et Caen avec 850 emplois.

lepharma, premier cluster européen de la production pharmaceutique
Polepharma fédère plus de 200 membres issus des régions Normandie, Centre, Val-de-Loire et Ile-de-France, ce qui représente environ 53 % de la production de médicaments en France et 60 000 emplois. Il a pour rôle de stimuler le développement économique et industriel des acteurs de la pharmaceutique en favorisant la compétitivité, l’innovation et l’attractivité au bénéfice de l’emploi.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email