jeudi 18 octobre 2018
25 juillet 2018

Pays de la Loire: la mer, une opportunité et une force régionales

Pays de la Loire, Région, mer, stratégie, croissance bleue, économie, tourisme, pêche, littoralAffirmer l’identité maritime des Pays de la Loire : une croissance bleue, des actions de protection et de valorisation, le renforcement de filières maritimes… La Région vient de présenter sa stratégie “Ambition maritime régionale”, un atout évident pour le développement de la Région.

De par leur situation en Europe, les Pays de la Loire ont tous les atouts pour être un acteur de premier rang dans le concert des régions maritimes. La région est en effet riche d’une économie maritime dynamique et très diversifiée, avec non seulement le premier port de commerce de la façade Atlantique française, des activités de pêche, de conchyliculture et de saliculture réputées. Elle compte aussi sur une forte attractivité touristique, et des filières à la pointe de la technologie telles la navale, l’industrie nautique, les énergies marines et les bio-ressources. Autant d’opportunités et de forces sur lesquelles la Région des Pays de la Loire compte s’appuyer pour valoriser son identité maritime. Cette ambition se traduit par la mise en œuvre d’une stratégie ambitieuse, fruit de travaux et réflexions menés depuis un an par l’Assemblée régionale mer et litoral.

Faire des atouts maritimes des leviers de développement

« En Pays de la Loire, nous avons une géographie maritime, même une histoire maritime, mais il ne nous manquait qu’une chose : une véritable ambition maritime ! » Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire, insiste sur la puissance de cette « démarche inédite qui s’appuie sur une vision partagée avec tous les acteurs régionaux de la mer dans leur diversité. L’objectif est bien d’agir de façon collective pour faire de nos atouts maritimes de véritables leviers de développement de la Région des Pays de la Loire. » Pour y parvenir, la Région mobilise de front l’ensemble de ses compétences : l’emploi et la formation, l’éducation et la culture, le développement économique, la recherche et l’innovation, l’aménagement du territoire et l’environnement, pour créer et accompagner les opportunités économiques, technologiques, démographiques et écologiques, clefs du développement et du rayonnement de la région pour les décennies à venir.

La stratégie Ambition maritime régionale est construite autour de trois piliers essentiels :

  1.  Valoriser l’identité maritime régionale auprès du grand public et de la jeunesse
  2.  Répondre aux défis de la croissance bleue
  3.  Protéger et mettre en valeur la mer et le littoral

Valoriser l’identité maritime régionale

« La première conviction à partager est qu’il n’y aura pas de croissance bleue sans conscience bleue ». Christophe Priou, conseiller régional déléguée à la pêche et à la mer, insiste sur un fait : « si la mer est source d’émotion et de convivialité, on a souvent tendance à croire que sa valorisation est l’affaire de spécialistes. C’est au contraire l’affaire de tous ». Aussi, afin de davantage partager et faire rayonner l’identité maritime des Pays de la Loire, la Région compte s’appuyer sur la mise en valeur du patrimoine, l’éducation et toutes les expressions culturelles, sportives, festives. À travers des expositions itinérantes, un musée virtuel maritime, le soutien à des événements maritimes, la Région se propose d’engager une série d’actions qui visent le grand public et notamment la jeunesse. À souligner la publication d’une histoire maritime des Pays de la Loire à travers la rédaction d’un ouvrage grand public et, afin de développer l’éducation à la mer de la jeunesse ligérienne, il sera proposé dès l’année scolaire 2018-2019 des focus “mer et littoral” dans le cadre des actions éducatives ligériennes relevant du Pacte éducatif régional. Enfin, un événement à retenir : l’exposition internationale La Mer XXL, prévue du 29 juin au 10 juillet 2019, sera soutenue par la Région qui y sera présente pour valoriser tous les fleurons de l’économie maritime ligérienne, les métiers de la mer et proposer des expériences ludiques et pédagogiques au grand public.

Relever les défis de la croissance bleue

Avec plus de 50 000 emplois maritimes, une industrie navale forte, disposant du premier port de la façade atlantique, « l’ambition de la Région est de créer un environnement propice pour à la fois consolider les filières maritimes traditionnelles et accompagner l’émergence de nouvelles filières », assure Sébastien Pilard, conseiller régional délégué notamment à la croissance bleue. « La Région se mobilise fortement pour défendre les intérêts du port, qui reste le poumon de notre économie », poursuit l’élu. « Nous souhaitons qu’il devienne une vitrine de l’écologie industrielle et qu’il s’inscrive dans une dynamique de “smart port”, intelligent et connecté au service de la fluidité de l’ensemble des flux d’information et de marchandises ». Conforter le dynamisme des filières de la pêche et de l’aquaculture, poursuivre le développement du tourisme littoral, assumer le leadership nautique des Pays de la Loire, construire une filière industrielle pérenne des énergies marines renouvelables… « La mer est un milieu qui doit être partagé par tous les acteurs, et notre Région porte une responsabilité forte pour mettre en œuvre cette ambition maritime », conclut Sébastien Pilard.

La recherche et la formation en première ligne

Inscrite pleinement dans la transition énergétique, la Région des Pays de la Loire considère la recherche, l’innovation et la formation aux métiers de la mer comme des éléments moteurs de cette ambition maritime. Investir dans des infrastructures stratégiques de recherche et développement – notamment dans le développement de l’hydrogène –, accompagner les acteurs des biotechnologies marines et identifier les besoins en compétences des métiers de la mer constituent des axes importants de cette stratégie régionale. Cela passe par le soutien au développement de l’enseignement supérieur (avec le financement programmé à hauteur de 2,5 M€ de la reconstruction d’un bâtiment de l’école nationale supérieure maritime), par l’accompagnement du projet de campus des métiers et des qualifications du nautisme, ou encore le soutien d’un campus des industries navales. Par ailleurs, la Région est présente dans le fonds d’investissement Litto Invest créé en 2015, avec un capital de 5 M€, qui réunit un large panel d’acteurs de l’économie du littoral.

Mieux connaître le milieu pour mieux le protéger

Troisième et dernier volet de la stratégie régionale construite pour développer une ambition maritime, la préservation et la mise en valeur de la mer et du littoral doit tenir compte de la fragilité des milieux naturels, des évolutions climatiques, de l’attractivité démographique et des conflits d’usage. « L’objectif est de cultiver une vision dynamique et positive de préservation et de valorisation de la biodiversité afin qu’elle soit un ancrage fort du développement économique et territorial de la région dans toutes ses dimensions », insiste Christophe Priou. Cela passe par une meilleure connaissance du milieu maritime, la reconquête de la qualité des eaux et la protection des espaces naturels. À ce titre, la Région a décidé de réactiver un partenariat avec le Conservatoire du littoral, en choisissant cette année de financer à hauteur de 70 000 € des actions concrètes de restauration, de valorisation économique et d’ouverture au public d’espaces littoraux emblématiques et propriétés du Conservatoire du littoral.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email