jeudi 13 août 2020
31 juillet 2020

Grand Est: la fibre, ouvertures commerciales pour de nouvelles communes

Compte-tenu de la situation actuelle et en respect des mesures sanitaire, la Région Grand Est, Rosace et Losange ne tiendront pas de réunion publique et adaptent leur communication à l’attention des habitants et des entreprises des communes concernées par l’ouverture commerciale du réseau. Une information explicative est transmise à chaque commune et intercommunalité concernées.

Les habitants et les entreprises des communes pourront souscrire un abonnement très haut débit, auprès de l’opérateur de leur choix après avoir vérifié leur éligibilité :

Les nouvelles communes ouvertes à la commercialisation :

En Alsace

  • Au 1er juin 2020 – Communes ouvertes en totalité
    • Pays Rhin-Brisach : Roggenhouse
    • Saint-Louis Agglomération : Hagenthal-le-Bas, Neuwiller, Schlierbach
    • Vallée de Munster : Breitenbach-Haut-Rhin
  • Communes ouvertes partiellement, en raison de la zone des travaux
    • Pays de Barr : Barr (secteurs centre-ville, avenue des Vosges)
    • Saint-Louis Agglomération : Blotzheim (secteurs rue Jean Moulin, rue du 19 Novembre, Le Belvédère, zone commerciale)
    • Vallée de Kaysersberg : Kaysersberg-Vignoble (Kaysersberg et Kientzheim)
  • Au 15 juin 2020 – Communes ouvertes en totalité
    • Vallée de Saint-Amarin : Kruth, Wildenstein

Au 1er juin 2020, plus de 227 000 prises auront été ouvertes à la commercialisation dans 532 communes alsaciennes, soit près de 76 % des communes à déployer.

En Champagne-Ardenne et en Lorraine

  • Au 20 juillet 2020, 24 nouvelles communes
    • Aube
      • Communauté de communes du Nogentais
        Nogent-sur-Seine (la taille de la commune impose une ouverture par étapes dans les quartiers Sud et Est de la ville, autour des avenues du Cardinal / Gallieni, Pasteur et rues Anatole France / Jean Jaurès / Pierre et Marie Curie)
      • Communauté de communes des Forêts, Lacs, Terres en champagne
        Assencières, Mesnil-Sellières
      • Communauté de communes de l’Orvin et de l’Ardusson
        Bercenay-le-Hayer, Bourdenay, Faux-Villecerf, Marcilly-le-Hayer, Saint-Lupin, Villadin
    • Marne
      • Communauté de communes de Sézanne – Sud-Ouest marnais (Marne)
        Châtillon-sur-Morin, Esternay (ouverture progressive à partir des quartiers Retourneloup, Vivier et Coopérative)
    • Meurthe-et-Moselle
      • Communauté de communes Mad et Moselle
        Mars-la-Tour, Puxieux, Tronville
      • Communauté de communes Moselle et Madon
        Pierreville, Pulligny (sauf le secteur Sud – rue de Ceintrey)
      • Communauté de communes du Pays du Saintois
        Autrey
      • Communauté de communes du Territoire de Lunéville à Baccarrat
        Hablainville, Pettonville, Reherrey, Vaxainville
      • Communauté de communes de Vezouze-en-Piémont
        Buriville, Ogéviller, Réclonville
  • Au 2 juin
    • Osnes, Pure (Communauté de communes des Portes du Luxembourg)
    • Bouy-Luxembourg, Dosches, Rouilly-Sacey (Communauté de communes Forêts, Lacs, Terres en Champagne)
    • Val-de-Meuse pour Montigny-le-Roi Nord, Provenchères-sur-Meuse, Monaco, Meuse, Léocourt, Maulain et Ravennefontaines (Communauté de communes du Grand Langres)
    • Breuvannes-en-Bassigny pour Colombey-lès-Choiseul (Communauté de communes Meuse Rognon)
    • Amenoncourt, Autrepierre, Avricourt, Emberménil, Gondrexon, Igney, Leintrey, Reillon, Remoncourt, Repaix, Vaucourt, Xousse (Communauté de communes de Vezouze en Piémont)
    • Belleville (Communauté de communes du Bassin de Pont-à-Mousson)
  • Au 1er juin
    • Ceintrey, Clérey-sur-Brenon, Ognéville, Quevilloncourt, Voinémont (Communauté de communes du Pays du Saintois)
    • Portieux sauf rive droite de la Moselle (Communauté d’agglomération d’Epinal)
  • Au 31 mai
    • Athis (Communauté d’agglomération d’Epernay)
  • Au 30 mai
    • Daigny, Givonne, La Moncelle (Communauté d’agglomération Ardenne Métropole)
    • Aigny, Vraux (Communauté d’agglomération de Châlons-en-Champagne)
    • Saudoy, Vindey (Communauté de communes de Sézanne Sud-Ouest Marnais)
    • Jonchery-sur-Vesle, Montigny-sur-Vesle, Vandeuil (Communauté urbaine du Grand Reims)
    • Maidières (Communauté de communes du Bassin de Pont-à-Mousson)
    • Crévic (Communauté de communes des Pays du Sel et du Vermois)
    • Deuxville, Maixe, Serres ainsi qu’Einville-au-Jard en partie, la totalité au 12 juillet (Communauté de communes du Pays du Sânon)
    • Vosges : Fresse-sur-Moselle, St-Maurice-sur-Moselle partie Sud (Communauté de communes des Ballons des Hautes-Vosges)
  • Au 28 mai
    • Ville-en-Vermois (Communauté de communes des Pays du Sel et du Vermois)

Au 10 juillet 2020, plus de 160 000 prises étaient ouvertes à la commercialisation dans près de 600 communes des 7 départements concernés par le réseau Losange.

Déploiement de la fibre

En Alsace

A ce jour, le réseau Rosace permet l’accès aux offres de 14 FAI (Fournisseur d’accès à Internet) grand public et de 37 FAI destinés aux professionnels. Organisées conjointement par l’entreprise Rosace et chaque maire , elles associeront les représentants de la Région Grand Est, de chaque Département et de l’EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale), s’il cofinance le projet. D’autres réunions seront organisées au fur et à mesure de l’achèvement des travaux de connexion des villages alsaciens.

Au 1er décembre 2019, près de 175 000 prises auront été ouvertes à la commercialisation dans 445 communes alsaciennes, soit près de 64% des communes à déployer.

Dans les autres territoires du Grand Est

La Région Grand Est a lancé, en août 2017, une délégation de service public afin de déployer le très haut débit par la fibre optique dans les départements des Ardennes, l’Aube, la Marne, la Haute-Déploiement Fibre optique Très haut débitMarne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse et des Vosges. Cette délégation a été confiée à l’entreprise LOSANGE qui va déployer environ 830 000 prises dans près de 3 600 communes*, pour un investissement total estimé à 1,4 milliard d’euros d’ici février 2023.
En Moselle, le Syndicat Mixte Moselle Fibre, avec le soutien de la Région Grand Est, met également en œuvre son réseau d’initiative publique pour raccorder 140 000 prises en cinq ans dans les 14 EPCI.

*en-dehors des communes où les opérateurs privés investissent sur leurs fonds propres

La fibre : pilier du développement des territoires

La Région s’est engagée à ce que tous les territoires du Grand Est, aussi bien ruraux qu’urbains, bénéficient de la même qualité de services. Il s’agit également de permettre aux entreprises artisanales, industrielles ou agricoles d’avoir accès aux mêmes outils que les grands groupes, notamment pour celles qui souhaitent s’internationaliser.
La Région offre en outre la possibilité aux jeunes de se voir dotés d’outils numériques pour leurs études, dans le cadre du passage intégral au manuel numérique pour tous les lycées du Grand Est à l’échéance 2021. Enfin, c’est la garantie, pour les habitants du Grand Est, de disposer de services publics accessibles pour effectuer leurs démarches administratives dans des conditions optimales.

L’article La fibre en Grand Est : ouvertures commerciales pour de nouvelles communes est apparu en premier sur GrandEst.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email